Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 13:55

Ce matin je discutais avec un cingalais d'une quarantaine d'années et vous savez de quoi il me parle?

Des primaires du parti socialiste en France, il me demande qui va se présenter et il me sort de sa poche la photo suivante:

IMG_0382.jpg

Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:38

Nous quittons la montagne et la température devient inversement proportionnelle à l’altitude. De se fait nous arrivons à Tissamaharama, se dit souvent Tissa, avec une bonne trentaine de degrés. Au départ d’Ella en attendant le bus un vieil homme est venu nous parler et nous demander ou nous logions à Tissa. Nous lui avons dit que nous logions au Vikum Lodge, il voulait nous proposer une autre location d’un ami à lui. Nous lui avons donné nos prénoms et à l’arrivée à Tissa, à la descente du bus un homme vient vers nous et nous demande si nous sommes Anita et Pascal, nous nous en doutions un peu, le vieil homme en question était un rabatteur. Peut importe, nous discutons avec la personne et finalement il nous conduit a notre guest house, en 4X4 car ici l’attraction est le parc de Yala. Ici autant de tout terrain que de tuk tuk. Après nous être installés dans une chambre sommaire sans eau chaude, mais ici l’eau n’est pas vraiment froide, nous avons eu contact avec un jeune homme pour organiser le safari du lendemain. Nous avons parlementé un peu pour le prix et nous sommes mis d’accord, nous IMG_4155.JPGpartagerons le véhicule avec un couple Slovène. Réveil à 4h30 pour un départ à 5h. Pile à l’heure le conducteur et qui était ce ? Le même que celui qui nous avait repéré au bus la veille. Super car il était sympa et en plus sont 4X4 avait vécu, IMG_0824.JPGj’aime bien ça les vieux engins, ça sent l’expérience. Et il en avait car dans le parc ce n’était pas toujours simple, pot d’échappement qui tombe, problème de chauffe du moteur, il en a mis de l’eau dans le circuit….à chaque fois il apportait une solution, et avec le sourire en plus ! Coté parc ici c’est le léopard qui est l’attraction alors il faut le traquer, même s’ils sont nombreux, ils ne sont pas facile à voir. Nous avons essayés pendant 7 heures, oui vous ne rêvez pas, partis 5 h et revenu 12h20. Bien entendu nous avons fait des pauses dans le parc. Au final si nous voulons voir des léopards nous irons au zoo de Beauval à coté de chez nous ! Même si la traque n’a pas été fructueuse, nous avons beaucoup apprécié cette matinée, une savane très belle avec des points d’eau tous très riches en oiseaux, crocodiles, fleurs ….nous avons vu IMG_4186.JPGquelques éléphants et c’est quand même un régal de voir les animaux en liberté et de les observer. Ici ce n’est pas l’Afrique et il n’y a dans le parc que des animaux du pays. C’est donc plus limité mais l’immensité du parc avec ces beaux paysages nous ont séduits. Le parc s’étend jusqu’à la mer et il ya avait jusqu’à 2004, année du tsunami, une construction hôtelière qui était dans le parc entre mer et savane. La nature en colère l’a littéralement soufflée, emportant des vies, comme pour peut être rappeler aux hommes que tout n’est pas permis…. A la guest house nous sommes les seuls occupants, en ce moment c’est morne plaine pour les restaurateurs, il n’y a pas de touriste. Nous nous baladons en ville et nous croisons moins de cinq personnes étrangères. Pour nous c’est bien, nous sommes bien intégrés dans cette vie cingalaise. Nous assistons aux baignades des familles le soir dans les canaux alimentés par un lac. Ce dernier est agréable, il est le point central de la vie ici, les baignades, la pêche, les balades en bateaux. Il permet aussi l’irrigation des rizières environnantes. Nous ne sommes pas à la période de la récolte du riz mais plutôt à l’entretien du sol et au labour. Hier en soirée nous avons fait une balade en bateau sur le lac pour observer les oiseaux qui venaient se coucher.IMG_0860.JPG C’était assez magique de voir tous ces pélicans, cormorans et autres espèces tournoyer dans le ciel et coiffer les arbres de leur plumage. Je ressens vraiment ici une harmonie entre l’homme et l’animal, il y a du respect envers cette nature et ses habitants et je trouve que les animaux rendent bien aux gens cette attention. Les pêcheurs tiraient leurs filets sur le lac, il y aura surement du poisson dedans, moi je vais tirer un trait et clôturer cet article car je pourrais encore écrire très longtemps.

Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 12:49

 

 

Il y a des sujets un peu délicat que l’on n’ose pas toujours aborder. Mais comme je sens une complicité entre nous et que nous sommes dans l’intimité, je me lance.

A la maison nous l’avons déjà fait plusieurs fois et même si ce n’était pas bon du premier coup nous finissions par y arriver. Mais vous savez comme moi que l’on a ses habitudes et cela aide quand même un peu….

Mais là, loin de mes bases je me demandais comment cela allait se passer. De plus je sentais Anita impatiente et en même temps un peu fébrile, la crainte que je n’y arrive pas bien sans doute.

Il faut dire qu’elle n’avait pas tort car la première tentative c’est soldée par un échec. J’avais pourtant tout préparé et j’étais concentré mais la fenêtre ne restait pas assez longtemps ouverte pour y mettre tout ce qui doit y rentrer. Dans ces moments là tu t’énerves un peu, tu recommences et tu échoues de nouveau, la pression monte…mais comme nous avions décidé d’adopté la « zen attitude », j’ai dit à Anita ce n’est pas grave nous essayerons demain car j’ai mis en œuvre un nouveau dicton qui dit, « pourquoi faire aujourd’hui ce que tu peux faire demain ».

Il y a des jours comme ça ou tu sens une confiance t’envahir et ou tu te sens fort. Le lendemain était un de cela, ça tombait bien. Je prépare bien pour ne pas être dans l’embarras le moment venu, Anita semblait détendu et de ce fait je n’avais pas de pression, le débit paraissait bon, quelques clics sur le bouton, tout s’enchaine très bien et de fil en aiguille je finis par aller jusqu’au bout ! oui, j’y arrive, je signe même à la fin AM PM , je suis fier de moi, Anita est soulagée, je viens de remplir ma déclaration d’Impôts en ligne depuis le Sri Lanka !

 

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 15:41

3 mai 2011

Hier en fin d’après midi nous sommes allés boire un pot au « nescoffee », un petit bar ou tous les européens se retrouvent, parce qu’il y a internet, le wifi, skype et du vrai espresso ou capuccino. Il faut savoir que dans le café sri lankais il y autant à manger qu’à boire, ils le font un peu comme le thé, donc pas assez fort et ils ont l’habitude de mettre du sucre partout ! Mais c’est normal on est dans le pays du thé et non du café. Moi j’ai donc pris un espresso et Pascal une bière local, Lions Lager, il n’est pas évident non plus de boire une bière. Tout le monde n’en sert pas. Très souvent il n’y pas d’alcool dans les petit troquets et GH. Pourtant il existe des petits magasins qui vendent toute sorte d’alcool. Je crois qu’on peut apporter sa propre bouteille, mais ça va, on peut s’en passer encore. Donc pour en revenir à hier soir, on a profité de la connexion internet pour poster notre article et regarder les commentaires (très nombreux, merci c’est super !). On a pu appeler nos mamans par skype, ainsi que Jeff et Françoise qui étaient devant leur ordi. On a eu quelques nouvelles fraîches de l’autre côté. Il faut avouer qu’on est complètement déconnecté. On ne sait absolument pas ce qui se passe dans le monde en ce moment. Je dois dire que ça ne nous manque pas vraiment non plus……

Bref on a bu un coup et finalement on est resté mangé là, de la nourriture un peu plus européenne. Parce que malgré qu’on aime beaucoup la nourriture locale, du curry tous les jours on s’en lasse un peu quand même. Mais ce soir on « re-curry » sans problème !

Ce matin grasse matinée, petit dèj et rien de prévu de particulier. Je suis revenu voir Kanthi, je lui avais IMG_0769.JPGpromis de venir quand elle avait ses élèves. J’ai donc fait plein de photos.  Quand vous regardez nos articles, n’oubliez pas de voir les albums photos également qui sont en rapport avec l’endroit où nous sommes. Pendant ce temps Pascal est revenu un peu sur internet pour faire un peu d’administration. Cette après-midi on a fait un tour sans but précis. Finalement on a atterri dans un petit village en pleine campagne.Il n’y avait plus de route par moment, on passait par les jardins, mais pas de souci, tous le monde fait des grands sourires. Un petit monsieur nous a précédés pendant un moment pour nous montrer la route.  On est passé devant une petite école de campagne. Pas d’élèves, la journée était IMG_0772.JPGfini, mais l’école était ouverte, on a pu rentrer dans la classe. Je voulais laisser un message sur le tableau mais je n’ai pas pu trouver une craie, donc j’ai laissé un petit IMG_0773.JPGmot écrit sur une page déchiré de mon cahier. L’école a été fondé par « Foster Parents » un organisme bien connu en Hollande.  En sortant de l’école il y avait un grand bagnan avec des drapeaux autour et un petit temple. Dans pratiquement tous les pays, le bagnan est sacré. Il porte bonheur et il faut le respecterIMG_0775.JPG. D’abord il y avait personne, mais les enfants nous avaient vus et on avait toute une horde autour de nous. Plus loin des gens ont voulu nous prendre en photo aussi, bien sûr qu’on a posé, comme ils font tous pour nous.

Il a fait bien chaud aujourd’hui et c’est connu que je ne suis pas très doué pour monter ces petites routes raides. Donc quand il y avait un petit temple indiqué sur le côté et qu’il a fallu descendre et IMG_0783.JPGremonter pendant 200 m, je n’ai pas eu le courage et je me suis assise sur le bord de la route pour attendre Pascal qui voulait y aller. Après avoir attendu un quart d’heure, je suis quand même descendu (je n’aime pas trop attendre, c’est connu aussi…). Je ne voyais pas Pascal mais je l’entendais IMG_0786.JPGparler au fond (en anglais s’il vous plaît !). Il revenait avec un jeune moine habillé en orange. Quand le moine m’a vu, il s’est exclamé, « but she is not so fat ! » (Merci). Parce que Pascal avait dit que je n’étais pas venu comme j’étais fatigué et il avait compris « because she is too fat !) On a continué à discuter un peu et il a voulu nous payer le thé. Partout on nous invite à boire le thé.  Ensuite on a échangé des adresses. Il n’a que 20 ans et est moine mais aussi en premier année d’université pour faire des études de bouddhisme et d’histoire. Il aimerait continuer les études à Londres ensuite, paraît-il qu’on peut étudier le bouddhisme aussi là bas. En rentrant on était quand même un peu fatigué, donc une bonne douche. Mais comme il a fait très chaud aujourd’hui la douche était du coup trop chaude ! (L’eau est chauffé dans des bidons en plastique sur le toit).

Demain départ par bus pour Tissa, à suivre donc, se sera le tour à Pascal pour raconter un peu.

Anita

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 05:05

La gagnante est Christine qui a répondu à 18h36, elle a été plus rapide que Jean Jacques qui avait trouvé mais à 20h25 je crois. Christine à été très observatrice car elle a fait la relation avec la photo du singe sur la borne kilométrique.

Néanmoins j'avais oublié de le préciser mais vous devez donner qu'une seule réponse, à la prochaine devinette les réponses multiples ne seront pas prises en compte.

Bertrand pour les chats je ne suis pas inquiet, je n'ai pas de chat blanc !

Bravo Christine tu auras un cadeau ! voici la preuve

IMG_0748.JPG

Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 13:30

Pour la première devinette, pouvez vous me dire qu'est ce qui chauffe dans ce chaudron?

IMG 0746

Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 13:05

Ella le 2 mai 2011

Nous sommes donc arrivés par train le 30 avril. Que du 3ème classe dans ce train, mais finalement c’est aussi bien que du 2ème classe. On a eu assez de place dans le dernier wagon. Bancs en bois. On a mis trois heures et demi environ, beaucoup d’arrêts. Il y avait pas mal d’enfants, avec des parents ou grands parents. Qu’ils sont beaux tous. Ils ont l’air heureux les enfants, on n’en a pas vu travailler. Les parents les choient. Et on peut faire des photos sans problème, des grands sourires toujours. Les memes questions toujours; where are you from? What’s your name? How old are you? Arrivé à la gare d’Ella pas de tuk tuk. Un vieux monsieur veut nous vendre son Guest House, mais on a déjà réservé au Hill Top GH. Pas de problème, il va quand même nous trouver un tuk tuk. Ok, on attend. En face de la gare un petit temple avec un gros bouddha. Personne vient, tan pis on chausse nos sacs à dos et commence à descendre. Le voilà, le monsieur avec le tuk tuck qui arrive. Service gratuit. 150 roupies pour le chauffeur pour aller au Guest House. Ce dernier nous précise que ça monte et comme on est bien chargé il ne pourra pas monter et les sacs et nous-mêmes. Effectivement c’est raide ! On descend donc et il monte nos sacs. Notre chambre nous inspire.  Ca sent le frais, ça change. Des lits jumeaux avec un drap dessous et un drap dessus (quel luxe !) Des serviettes tout justes séchées au soleil. Il fait beau, on a une vu superbe du restaurant terrasse en haut, tout va bien.IMG 0740
Une heure après il pleut des cordes, ce qui rend la chute qu’on voit au loin toute marron. Impressionnant. Il pleut comme ça toutes les après midi, à peu près toujours à la même heure.

Dimanche 1 mai 11, on monte à little Adam’s Peak. (Le vrai Adam’s Peak est un pèlerinage qui se fait la nuit pour arriver en haut vers l’aube dans le brumes, ça se fait vers Nuwara, trop dur pour moi….) Celui-ci est plus à ma portée. En route un petit monsieur vend des colliers de graines naturelles. Graines Jacob, graines églises, ici ça s’appelle Kirethe et Mathahea, mais on connaît. On n’achète pas bien sûr, mais il faut quand même noter quelque chose sur son cahier. Tout touriste qui passe doit noter quelque chose. Quand il sait que je suis hollandaise, j’ai même droit à une carte de visite, envoyé par un hollandaise, 500 il en a eu, mais apparemment il les donne qu’au hollandais (Chantal, la même carte que toi !). On continue de descendre. Quelques femmes nous proposent de les prendre en photo, mais ici c’est plus touristique et il faut payer pour la photo, non merci donc. En bas, presque arrivé au village, on se fait interpeler par une femme devant sa maison en construction. «Where are you from? » From France! « Bonjour, comment allez-vous? Merci beaucoup” On s’arrête une minute. Pour lui apprendre “bonne après-midi”, elle nous explique qu’elle essaie d’apprendre avec les touristes français qui passent. Elle nous raconte qu’elle donne des cours de patchwork à des femmes du village, elle a un petit atelier plus haut, on veut voir ? Ca ne se refuse pas. Donc on va voir. Trois machines à coudre, Singer, à pédales, en très bon état. De très jolies patchwork, un avec des tournesols, encore un mot français à apprendre, elle le note sur un cahier. Ici aussi il faut mettre un petit message, comme quoi on est passé, on vient de France, on a visité etc. Elle nous raconte qu’elle a monté cet atelier de couture pour pouvoir faire quelque d’utile de sa vie et pour aider les femmes de ce village. Elle essaie de monter une bibliothèque pour enfants aussi. C’est le bâtiment en construction qu’on a vu en bas. Ca fait 6 ans qu’il est en construction (il est loin d’être fini), elle nous montre les quelques livres qu’elle a pu avoir (par don), vraiment très peu (en anglais et sri lankais). Aussi quelques livres pour adultes, dont un ouvrage sur l’économie. Un peu compliqué non ? « Mais non, j’ai fait des études universitaires, d’économie et politique. Comme il n’est pas possible de trouver du travail j’ai commencé cet atelier et je voudrais fonder cette bibliothèque ». On reste boire le thé.  Kanthi a 52 ans commeIMG_0729.JPG moi, mais elle ne les fait pas, on lui donne 15 ans de moins, elle est rayonnante. Mais pas une vie facile. Son mari travaille à Colombo et rentre deux jours par mois. Jamais de vacances. Ca sera comme ça jusqu’à ces  60 ans, après il partira, mais sans retraite, ça ce n’est que pour les fonctionnaires. Donc il faudra trouver autre chose à faire. Elle veut aussi savoir ce qu’on fait. On  dit  que Pascal  faisait de l’électronique, et moi je travaille dans une usine où on fabrique des fauteuils roulants. Ah, le tonton de mon mari est paralysé, il aurait besoin d’un fauteuil. Ca m’apprendra…..Invacare, il y a un marché à prendre ici ! J’ai promis de revenir mardi matin pour voir l’atelier en activité avec les femmes.

Aujourd’hui 2 mai 2011, on a repris notre chauffeur de tuk tuk ce matin pour aller aux chutes de IMG_4108.JPGRewana. Sur le retour on visite un petit temple dans les roches appartenant à un monastère de bonzes. Deux jeunes moines sont nos guides, ils ont environ 8 et 10 ans. Ce qui nous amuse le plus est de voir les singes en liberté tout le long au bord de la routeIMG_4104.JPG. Ils jouent comme des fous. Comme ils nous ressemblent. Un moment donné il y un vieux singe tranquillement assis sur une borne en bas de l’arbre où jouent les autres et on attend un grand vacarme dans un autre arbre plus loin. Il y a va tout de suite en courant pour y mettre de l’ordre. Ce pays respecte tous ce qui vit. Tous les animaux sont en liberté. Les chiens, les singes, les éléphants, les vaches. Les voitures attendent qu’ils traversent la route. Tout le monde vit en harmonie. Trois religions, bouddhistes, chrétiens, musulmans, et ça à l’air de bien se passer tout ça. On peut en prendre de la graine !

Anita

Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 11:26

Notre séjour à Nurawa aura durée deux jours. Si l’arrivée à été pluvieuse, le lendemain le soleil brillait et du coup le moral d’Anita aussi !

Il faut dire que les matelas d’eau nous ne connaissions pas….en fait cela c’est arrangé avec des moyens de fortune mais il y avait la volonté de bien faire et c’est important. D’ailleurs le soir à la GH ce fut grande ambiance, guitare, chants et arak (alcool local fait à partir de la noix de coco). Il y avait un air des années 70 avec du Bob Marley et ce qui va avec !!! mais nous c’est...................IMG 0710

Nurawa est une ville situé à 1560m et entourée de montagne, mais pas de la montagne sans rien dessus, de la montagne verte, tapissée de thé. Ce sont des paysages grandioses et magnifiques mais pas pour tout le monde ! le travail y est très difficile. IMG_4082bis.jpg

Nous sommes partis à pied visiter le domaine de thé de Pedro . C’est le plus  ancien du pays, construit en 1885. Nous avons visité l’usine, car le thé ce n’est pas que des feuilles séchées. Pas permis de photographier les machines, secret professionnel. Je pense qu’il n’y a pas que le secret professionnel derrière tout çà car les conditions de sécurité sont bien souvent inexistantes ou alors elles existent que sur les panneaux comme par exemple les chaussures de sécurité à porter et le personnel est en tongs !

Le thé arrive dans des ballots de 10 kg, chaque cueilleur récolte environ 20kg par jour (cela en fait des feuilles) pour un salaire journalier de 2,5€. Les cueilleurs sont des tamouls mais ils sont à différencier des autres tamouls du pays, ici ce sont « les  tamouls des plantations ». Ces derniers n’ont pas pris position dans les évènements sanglants qui ont touché le pays il y a quelques années de ça. Dans l’usine la zone ou après roulage, découpage et fermentation de peu de temps, le thé doit être séché et ventilé et le gros thermomètre au dessus des tamis indiquait 130° Fahrenheit ce qui fait quand même 88° Celsius ! La chaleur est difficilement supportable et pourtant les gens y travaillaient. A leur maigre salaire vient se greffer les retenus pour cotisation retraite et frais d’enterrement. C’est un « scandale » comme disait Georges Marchais.

Néanmoins quand nous discutons avec eux, merci Anita pour toutes tes traductions, nous ne ressentons pas d’amertume et c’est là que je me pose la question de savoir qui est le plus malheureux dans sa tète, est-ce le cueilleur tamoul qui travaille dure ou le chômeur ou sdf de nos pays industrialisés, à méditer……l’un a le sentiment d’être utile mais l’autre ?

Nous avons aussi croisé des femmes qui portaient du bois sur la tète, c’est IMG 0616bissouvent de l’eucalyptus, il y a des forêts magnifiques, c’est le bois qui sert à la cuisson et aussi au chauffage car parfois il fait frais en montagne.

Sur le chemin du retour nous avons vu de très beaux jardins, ici ils cultivent les légumes et surtout le poireau. J’avais à chaque fois une pensée pour René mon voisin et ami qui met beaucoup d’entrain et d’effort dans la culture de son potager. Dans ces cultures maraichères, sont mélangés les carottes entre les salades ou entre les choux, cela donne de belles couleurs, un peu Villandry mais sans le château !

Nous sommes rentrés bien fatigués après toute cette marche mais très content de cette belle journée. En arrivant sur Nuwara nous sommes passé par l’hippodrome,IMG 0637 IMG 0636et oui il n’y à pas que Longchamp ou il y a des courses. Comme je vous l’ai dit cette ville d’altitude était très prisée des colons anglais qui venaient ici pour ce ressourcer après avoir connu la chaleur Colombienne (Colombo et pas Colombie !). De ce fait il y avait des courses de chevaux  avec un bel hippodrome, il y a aussi un 18 trous à faire pâlir mes amis Pierre et Jean Luc, deux amis de la petite balle blanche.IMG_0646.JPG

Toute cette influence anglaise est bien présente ici et les diners au Hill Club Hôtel sont là pour remonter le temps et se replonger dans l’époque de l’Empire britannique. Nous n’y sommes pas allés, nos habits étaient trop froissés…..sac à dos oblige !

Ce matin nous avons pris le TGV (Train à Grande Vibration) pour rejoindre Ella.IMG_4062.JPG C’est vrai qu’il vibre bien ce train ! Trois heures et demi pour 167km ……je vous laisse calculer la moyenne, mais quel régal ces voyages en train, la nous étions en troisième classe ! Encore plus populaire que « les classes populaires » comme disait Georges Marchais.

Mais Anita vous racontera…….

Repost0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 16:47

28 avril 11

Hier soir nous avons dormi au Palm Garden à Kandy (escale, au retour de Sigiriya). Nous  sommes venus ici parce que c’est plus près de la gare et parce qu’ils ont été très gentils l’autre jour quand nous étions à la recherche du wifi. Pascal avait lu que cette GH avait le wifi, on y était donc venu que pour ça. Le propriétaire est marié avec une française et actuellement il est en vacances en France. Le garçon de l’accueil l’a appelé au tel et on a eu un très bon contact. Du coup on a pu se mettre à jour sur le blog et appeler Rémi par skype.  Pour les remercier on y a quand même mangé. Et c’était très bon, même si j’ai eu un petit incident. Pendant que je mangeais ma très bonne soupe, il y a eu un splash, et puis voila un gros cafard dans ma soupe qui était tombé du plafond sur le dos les pattes en l’air. Je crois bien que j’ai crié. J’ai d’abord cru que c’était les deux petits hollandais de la table à côté, mais non. Bon j’ai éjecté vite fait le cafard avec ma cuillère parterre et j’ai continué à manger ma soupe pendant que les enfants regardaient avec horreur. Pascal a dit que je n’aurais pas du l’enlever, cela aurait fait une belle photo……..

Bref hier soir pas de cafard dans les nouilles. Ce matin départ à 7.45 heure pour prendre le train pour Nuwara Eliya, dans les montagnes pour voir les plantations de thé. Petit dèj locale à la gare, des IMG 4034crêpes au piment avec du café noir (dans lequel ils ont quand même mis du sucre !) IMG_4030.JPG Pas grand monde dans le train, mais on doit changer à Paradeniya au bout de trois quart d’heure. Ce train là est plutôt bondé, pas de place assise, donc  on reste sur le marche pied avec les bagages au milieu et c’est très bien comme ça, on voit tout et on peut faire des photos (je ne suis pas encore très au point pour les photos, trop lente, il y a toujours un poteau qui se trouve au milieu quand j’appuie !)IMG_0512.JPG Le chef de gare et le contrôleur sont très chique, très anciennes colonies, pantalons blancs et veste bleu marine. Il y a même un wagon restauration et des vendeurs ambulants qui passent avec des beignets ou des cacahuètes grillés,IMG_0513.JPG salés, comme je les connais en Hollande. J’en mangeais plein avant avec mon père. On a donc amené ça d’ici. Il y avait beaucoup de jeunes garçons dans le wagon à côté qui allaient passer quelques jours de vacances à Nuwara Eliya. Ils étaient très gaies et ont chanté et joué du jambé pendant tout le voyage. On a voyagé pendant 5 heures comme ça sur le marche pied. Le guest house nous avait envoyé son chauffeur pour venir nous chercher. Ils nous avaient annoncé 400 roupies pour ça au téléphone, et en arrivant c’était 500. Pas bon ça. On a payé 400. On commence à se mettre à la mode du pays. En arrivant il pleuvait pas mal. Le guest house est mignon, mais très humide. D’ailleurs on vient de se rendre compte que le matelas sur lequel on doit dormir est complètement  trempé d’eau.  Je  fais venir le propriétaire pour le constater. Toutes les chambres sont prises, on ne va pas changer de chambre maintenant. Ils nous ont amené un autre matelas pour mettre par-dessus, changer des draps, ramené une autre couverture. Bon on verra comment on dort cette nuit, je suis sceptique ……..

Cette après midi on a visité  Victoria park, entre les averses. Beau parc, un peu comme le jardin botanique à Tours, avec toutes les fleurs comme chez nous. Les hortensias, les roses, etc. Ici aussi  il y a des panneaux avec « behave decently »(se tenir décemment), mais on n’a pas vu la police avec leur sifflet. Quand même encore des couples amoureux. Dans un coin sous un arbre (à l’écart), il y avait trois femmes qui nous tournaient le dos, quand on s’est approché on a vu qu’elles avaient fait un petit feu sur lequel elle chauffait de l’eau pour le thé. On a discuté un peu, elles ont bien voulu qu’on fasse des photos, ont enlevés leur foulard et IMG_0585.JPGont  mis leur plus beau sourire (les gens ici ont des sourires éblouissants ! )Nous  leurs avons montré des photos de chez nous, des enfants, nos mamans, la maison sous la neige, les chats… ça leur plaît beaucoup. Après elles ont voulu nous payer le thé, qui était excellent, très chaud, comme je l’aime

anita

Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 16:30

Et oui, il n'y a que les ânes qui ne changent pas d'avis! Nous ne devions pas y aller à Sigiriya mais en discutant avec d'autres personnes nous avons décidé d'y aller faire un tour. Nous prenons donc le bus, je vais pouvoir écrire un livre sur les voyages en bus! enfin , nous arrivons à Dambulla et là il faut changer de bus pour finir les 20 derniers kilomètres. En définitive nous les avons fait en tuk tuk ! c'était sympa même si sur ces  trois roues avec 3 personnes + les deux gros sacs c'est assez folklo.

Nous sommes arrivés à la guest house Lakmini Lodge qui nous avait été recommandé par un jeune tourangeaux en vacances dans les parages (le monde est petit en fait!).

IMG_0457.JPGLa GH en question est très simple et sommaire mais l'accueil de Chandi et son épouse Rohini est tellement merveilleux que quand tu les quittes tu as le coeur gros. Ce sont des gens simples mais il t'ouvrent leur maison et se mettent en quatres pour te satisfaire. Si vous passez un jour à Sirigiya, arrêtez vous chez eux vous ne serrezIMG_0396.JPG pas déçus.

Vers 16h nous sommes allé à un lac que nous avait indiqué Chandi, il est distant de 1 km de la GH. Nous avons parlé avec des familles et assists à de belles scènes de vie quotidienne, bain du soir au lac, lessive etc...la vie d'un village quoi!IMG_0391.JPG

A Sigiriya, l'attraction principale est ce rocher de 370 mètres qui est sorti de terre et le comble ce sontt les constructions qui ont été faites en son sommet alors que les parois sont très escarpées. De plus il y a de magnifiques fresques qui IMG_0431.JPGreprésentent les nymphes célestes. Allez sur le web et regardez Sigiriya, il doit y avoir de très bonnes explications, c'est un site classé UNESCO.

Je dois avouer que j'ai eu le vertige lors de l'ascension et je ne faisais pas le malin, et encore c'est assez bien aménagé.

Il faut compter une bonne heure pour l'ascension et nous sommes partis assez tôt, 7 heures. Oui je sais il y en a qui rigolent...

En y allant nous avons vu un cornac qui lavait son éléphant à la rivière, il le frottait avec de la bourre de coco,c'était beau.IMG_0405.JPG

Au retour nous étions assez fatigués quand même, nous avons vu des serpents sur le chemin et des iguanes. Ici il   y a beaucoup d'animaux car les cingalais ne tuent pas les animaux.

Nous avons ensuite assistés à la sotie d'une école mais là cela fera l'objet d'un autre article car il y a pas mal à dire.....

 

Repost0