Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 19:09

 

Avant de quitter  le lac Inle pour rejoindre la capitale Yangon, nous avons fait une visite dans un vignoble !  Et oui au Myanmar on fait du vin et en plus il n’est pas si mal que ça. Accompagnés de Clotilde et Yannick, nos amis de voyage, nous avons loués des vélos et parcourus la douzaine de kilomètres qui nous menaient au Domaine Red Mountain Estate.myanmar1 6001 C’est un propriétaire Birman qui c’est offert les services d’un Maitre de Chai français. Pas moins de 42 cuves en inox myanmar2 6010  avec pour certaines une isolation extérieure. Les cépages sont sauvignon, muscat, syrah et grenache pour la plupart. L’embouteillage est automatisé et le vin est stocké en bouteille, debout dans des casiers car les bouchons sont synthétiques.myanmar2 6016 Nous avons dégusté plusieurs vins et au retour les vélos roulaient tout seul…

C’est en bus de nuit que nous avons rejoins la capitale. 11 heures après nous étions à Yangon. Cette dernière s’appelait  Rangoon du temps de la colonisation. Nous sommes arrivés très tôt et notre hôtel ne pouvait pas nous donner la chambre avant 11 heures. De ce fait nous sommes partis à la découverte de la pagode Shwedagon. Cette dernière était encore dans les brumes matinales, ce qui donnait un effet de légèreté et de douceur.myanmar1 6023 Les jardiniers de la ville étaient déjà en action, ils taillaient des arbres au coupe-coupe ! Assez particulier comme technique mais efficace.myanmar1 6020 Il faut dire qu’il y avait du monde, un sur l’échelle qui coupe, deux en bas pour déplacer l’échelle et huit pour ramasser les feuilles. La pagode Shwedagon est au cœur du bouddhisme birman et c’est de tout le pays que les populations affluent pour s’y recueillir. Elle est aussi très impliquée dans les manifestations sociales ou politiques du pays, c’est souvent là que cela se passe. Le stupa de cette pagode est le plus grand du monde recouvert d’or.myanmar1 6046 Il mesure 98 m et le bulbe est recouvert de plus de 700kg d’or. Le sommet du stupa, c'est-à-dire l’ombrelle et la girouette sont truffées de 1400 clochettes en or et argent et pas moins de 6400 pierres précieuses. Vous l’avez compris, cette pagode n’est pas n’importe laquelle ! Tout autour il y a de grandes esplanades avec  d’autres stupas, des sanctuaires et des oratoires.myanmar2 6039 Huit de ces derniers sont attribués aux jours de la semaine, il y en a deux pour le mercredi, un pour le matin et un pour l’après midi. Les familles apportent des offrandes à l’oratoire qui correspond à leur jour de naissance.myanmar2 6040 Quand nous sommes arrivés, après avoir déposé nos chaussures nous avons pris l’escalator,myanmar2 6025 et oui comme dans les centres commerciaux, pour atteindre le bas du stupa central. Il y a 4 grandes entrées qui desservent l’édifice.myanmar1 6048 Chacune d’entre elle est spécifique avec des décorations différentes. Ce matin là, il y avait  des  baptêmes avec là encore des costumes de cérémonie pour les baptisés.myanmar1 6033 Nous sommes restés trois heures pour visiter tout ça. Anita ne trouve pas de coté solennel au lieu, elle dit qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui se recueillent, souvent ils sont devant un bouddha et regardent internet sur le téléphone portable. En plus elle me fait remarquer qu’il y a des ATM (distributeurs d’argent) dans chaque entrée de la pagode.myanmar1 6059 C’est vrai que les étrangers doivent payer pour entrer et les pelerins font beaucoup d'offrandes. Pour ma part je n’ai pas vu beaucoup de personnes vraiment « connectées », à part ce bonze qui était imperturbable dans sa méditation.myanmar1 6067bis Néanmoins quand nous sommes revenus le soir, il y avait moins de personnes et avec les éclairages myanmar1 6090 le lieu était quand même assez  propice au spirituel.myanmar1 6093

De retour à la chambre j’ai contacté Nicolas qui est Tourangeau et qui vit ici à Yangon. Cela fait 7 ans qu’il est dans ce pays et il y a installé une agence de tourisme pour les voyages en individuels ou petits groupes. C’est très bien pour des personnes qui souhaitent découvrir le Myanmar sans soucis de logistique. Vous pouvez visiter son site et même le contacter pour des informations si vous le souhaitez. www.thinkasia-tours.com

Nous avons déjeuné avec Nicolas et parlé un peu du Myanmar bien entendu et aussi de la Touraine.

Le lendemain nous avions décidé de prendre le train pour faire le tour de la ville, je dirais plutôt de la banlieue. C’est le RER local en quelque sorte.myanmar1 6115 Trois heures de voyage avec de nombreux arrêts et une vitesse permettant d’apprécier le paysage !!! Le chef de train n’était pas stressé, il ne sortait pas pour faire partir le train, il se contentait d’agiter le drapeau vert depuis la fenêtre.myanmar1 6127 Nous étions avec lui  au dernier wagon, en fait au début j’avais pris sa place. Le wagon était ouvert sur l’arrière et c’est là que j’ai pris position, cela me permettant de voir des deux cotés. La vie le long des rails de chemin de fer est moins plaisante qu’ailleurs, c’est souvent les personnes les moins fortunées qui logent là. Cela s’est vérifié une fois de plus. Il y a eu d’abord les cultures de liserons d’eau,myanmar1 6147 très utilisés en cuisine asiatique. L’eau dans lesquels ils poussent  n’est pas toujours très "clean". Je dois dire que c’est affolant les détritus qui trainent partout dans le pays. Les gens sont propres sur eux mais ils négligent totalement leur environnement et ne voient même pas combien c’est sale parfois.myanmar2-6176.JPG Les personnes se lavent dans de  l’eau croupie et les plastiques trainent partout. Sous les cocotiers la vie n’est pas douce pour tout le monde et cette photo est significative.myanmar1 6209 La voie de chemin de fer est un lieu de vie, on y met le linge à sécher, notre train est passé dessus,myanmar1 6134 on y installe un marché myanmar1 6191 et on le range à l’arrivée du train.myanmar1 6192 Les gens traversent tout le temps sur les voies,myanmar1 6190 ils jouent aussi juste à coté.myanmar1 6159 C’était une sortie qui contrastait beaucoup avec l’or des pagodes de la veille, de quoi s’interroger un peu. En ville on peu téléphoner dans la rue,myanmar1 6102 il y a des emplacements pour cela, ça fait sourire à l’heure du téléphone portable mais tout le monde n’a pas les moyens d’en avoir un. Le conducteur de trishaw lui n’était pas bousculé et lisait tranquillement son journal.myanmar1 6109 Il y a quelques beaux bâtiments coloniaux  comme ce bâtiment, anciens bureaux de la gare ferrovière,myanmar1 6105 lequel a surement eu des heures de gloire mais malheureusement  ils ne sont pas entretenus et tombent à l’abandon. Nous ne sommes pas restés plus longtemps à Yangon, les grandes villes se n’est pas trop notre préférence. Un autre site nous attend, lui aussi symbole très fort du bouddhisme au Myanmar.

Pascal  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

laurence 18/03/2014 13:38

On en apprend vraiment tous les jours davantage avec vous !!!
Quel plaisir.

Mauriceetb Nicole BOIS 17/03/2014 09:56

Bonjour Pascal et Anita.
Quel contraste entre le centre touristique et la banlieue? et que de détritus !avec les circuits touristiques on ne doit pas voir ces images . Bonne continuation .
Amitiés A+.
Maurice et Nicole .

Micky 13/03/2014 10:02

Je viens de faire encore un beau voyage grâce à vous.
Attention au vin, comme vous devez le savoir, à consommer avec modération !
Vous avez pris le train pour faire le tour de la ville, moi j'ai pris le tram pour faire le tour de Tours !
J'ai trouvé très drôle le passage des gens devant Bouddha et qui regardent Internet, il faut le faire !!!
A bientôt.
Micky

lamoun 14/03/2014 16:59



Micky, à chacun son voyage, le plus important est d'être content de le faire. Meric pour vos gentils commentaires.