Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 17:02

A Thaton, nous logeons de l’autre coté de l’embarcadère, à Pattaya GH. L’accueil de Suni a été très agréable et tout de suite le courant est bien passé. Nous sommes au bord de la Kok River et c’est très calme. Une fois de plus c’est en moto que nous sommes partis à la découverte des environs. Tout d’abord il y avait un marché local à 15kms de là, seulement il fallait partir tôt car à 10h il était pratiquement fini. Dans la campagne on démarre la vie de bonne heure. Nous voilà donc debout à 7heures et après le petit déjeuner nous enfourchons la moto. Seulement que ce matin là il ne fait que 10° ! Du coup nous avons déstocké nos blousons que l’on croyait n'utiliser qu’à notre retour. Arrivé au marché, effectivement nous constatons que les gens sont chaudement habillés. C’est un marché ou toutes les personnes isolées dans les montagnes et environs viennent se ravitailler.Asie2014-1 3271 On y voit des gens en costumes traditionnels Asie2014-1 3275 et divers produits de leur production. Nous voyons même des châtaignes qui grillent dans le wok,Asie2014-1 3248 elles son très bonnes, chaud, chaud les marrons…!

Une  dame un peu âgée vend aussi du tabac, il sent bon.Asie2014-1 3268 Elle voulait que je chique un peu mais je n’avais pas trop envie. Les femmes ont souvent les dents ou gencives rouges car elles chiquent du bétel.Asie2014-1 3261 Il y a de tout comme tenues vestimentaires Asie2014-1 3265 et certaines nous ont fait sourire. Nous connaissons bien cette ambiance de marchés traditionnels mais je ne m’en lasse pas car c’est vraiment intéressant de voir ce qui s’y passe. Pour terminer je vous envoie un clin d’œil de ce brave porc,Asie2014-1 3267 un peu figé quand même le clin d’œil !

Nous avons continué toute la journée à parcourir des routes parfois très pentues et sinueuses. La moto a quand même souffert et moi aussi,  nous étions bien contents de rentrer le soir car  les épaules étaient lourdes et Anita  avait mal aux fesses ! Une bonne douche a solutionné tout ça.

Le lendemain nous avons fait une sortie nature avec un guide. Nous étions seul avec Rénato et c’était tranquille car il a pris le temps de nous expliquer pas mal de choses. J’avais vu sur le forum que c’était un bon guide et c’est justifié. Il a 50 ans et en parait 40, comme beaucoup de gens ici. Il est de la minorité Karen et nous a amené chez lui en premier. Sa maison est très simple, pas de confort, pas de superflu. Le strict minimum, mais un beau jardin avec les arbres fruitiers, des ananas et aussi des cochons. Il nous dit en montrant les cochons que c’est « la banque » ! Nous ne comprenons pas trop et il nous explique qu’il lui arrive de prêter de l’argent à des personnes et en guise de garantie les gens amènent un cochon. Si la personne ne peut pas rembourser, il garde le cochon. Il y avait des petits pour des prêts de 500 baths (12€) et des plus gros pour ceux à 1000 baths.

Rénato nous montre une chouette qu’il a rachetée à ses voisins, ici les gens posent des pièges pour les oiseaux..Asie2014-1 3353 Il la garde et lui donne à manger et après il va la libérer. Nous sommes passés à l’école du village, avec l’argent qu’il gagnait avec nous, il a eu l’idée d’acheter des oranges et de les porter aux enfants.Asie2014-1 3341 Sympa cette petite école,Asie2014-1 3344 le préau sert aussi de réfectoire.Asie2014-1 3347 J’ai trouvé ce geste très gentil. Il a le sens du partage et de la communauté Rénato. Quand on parle avec lui il est raisonnable et très protecteur de la nature. Il nous raconte comment était la campagne dans sa jeunesse, la déforestation en 40 ans a supprimé tous les beaux arbres. Plus de grand mahogany,  ni de gros teck, les bambous ont envahis les surfaces. Si un petit feuillu veut croitre, il est tout de suite étouffé par ces bambous géants qui ont une croissance bien plus rapide. La région est aussi propice aux vergers, il y a des litchis, des manges et des papayers.Asie2014-1 3294 Pour les deux premiers cités, la récolte sera en juin, dommage car ce sont deux fruits que j’affectionne. Les cultures de potirons Asie2014-1 3279 et d’aulx son très développées. C’est joli à voir tous ces champs si bien travaillés Asie2014-1 3312 mais là aussi il y a le revers de la médaille. Les engrais et pesticides sont utilisés et peut être pas toujours de façon réglementé. Cette année, pour la première fois est apparu dans les rizières qui jouxtent  les plantations, une algue a la fleur rouge qui recouvre la surface de l’eau.Asie2014-1 3367 Ils ne savent pas d’où cela vient mais je pense qu’il a la une relation de cause à effet avec la culture intensive des potirons.

Nous sommes passés ensuite dans des villages traditionnels, il faut s’assoir et rester un peu avec les gens, c’est comme ça. Là un vieux monsieur fumait  sa pipe de bambou,Asie2014-1 3371 il était content de nous voir. Dans la campagne nous voyons beaucoup de ruchers Asie2014-1 3309 et aussi beaucoup d’abeilles partout dans les herbes et sur les chemins. Je me demande si le frelon asiatique sévit ici aussi? Cela faisait très longtemps que je  n’avais pas vu autant d'abeilles. Un clin d’œil a mon ami Vincent, apiculteur  du coté de Dijon, il serait heureux d’avoir une telle population près de ses ruchers. Il y a aussi beaucoup de trous d’eau avec souvent des poissons et aussi des petits crabes. Certains avaient des nénuphars,Asie2014-1 3363 c’est très beau.Asie2014-1 3364 Quand le riz a été récolté et battu pour en extraire les grains, la paille est mise en meules,Asie2014-1 3316 elle servira a alimenter le bétail et aussi de paillage au jardin. En chemin nous rencontrons un homme et son épouse qui ramassent, trient les grandes herbes et confectionnent des panneaux qui servent à faire les toits. En discutant avec Rénato, ils lui disent qu’ils ont attrapé des souris dans les pièges et qu’ils vont les manger.Asie2014-1 3380 Les gens sont pauvres et tout est bon pour se nourrir. Notre guide demande s'il peu en prendre une car il veut me faire gouter de la souris. Je suis d’accord avec ça, Anita ne veut pas en manger mais je tente l’expérience. Rénato met la souris déjà grillé dans une feuille de banane, nous la mangerons ce midi. Nous montons dans la forêt et après quelques temps nous voici arrivés à l’endroit ou l’on va manger. Un jeune avait préparé le feu,Asie2014-1 3387 fait chauffé de l’eau dans les bambous. Elle servira pour faire gonfler  la soupe de pates thaïlandaises.Asie2014-1 3394 Les poissons étaient grillés,Asie2014-1 3397 des poissons chats que nous avons partagés à quatre,Asie2014-1-3401.JPG le riz a cuit dans un bambou que l’on doit fendre pour le récupérer.Asie2014-1 3395 Il forme un cordon de riz et c’est bon.  Les couverts sont confectionnés de suite avec du bambou Asie2014-1 3391 ainsi que les verres, c’est un régal de les voir faire.Asie2014-1 3389 La souris est mise à réchauffer Asie2014-1-3384.JPG et  c’est sans retenue que j’ai pu en manger. Le gout est fort et il faut dire qu’il ni avait pas d’accommodement, c’était souris au gout de grillé! Quand vous passerez à la maison et que mes chats aurons bien chassés, je vous ferais gouter.

En fait j’ai mangé de la souris car je n’avais rien tué à la chasse. Pourtant, j’avais un sacré fusil, du fait maison là aussi. Tout d’abord tu mets la poudre, Asie2014-1 3406 après tu tasses avec la tige prévue à cet effet. Ensuite tu roules un peu de bourre de noix de coco que tu enfiles pour pas que la poudre parte. Après on met les plombs  Asie2014-1 3408 et encore un peu de bourre. Pour l’étincelle ce sera un petite capsule posée à hauteur du chien,Asie2014-1 3411 tu enlèves encore un peu de bourre qui sert de cran de sécuritéAsie2014-1 3412 et tu es prêt à faire feu.Asie2014-1 3404 Et bien ça marche ! Après coup je me suis dit que ce n’était pas très raisonnable de tirer avec des engins pareils car ça pouvait me péter à la figure et je n’avais pas emmené mon casque lourd !  

Cette pause repas était très intéressante et mémorable, j’ai beaucoup apprécié. Cela fait parti de ces bons moments un peu hors du temps.

Pascal

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bertrand 22/03/2014 12:48

Manger une souris, un poisson-chat et parler de chien de fusil... on sent que poupinet vous manque!
Encore une belle ballade dans ce village mais heureusement qu'il faisait jour sinon vous auriez dû y aller à taton...

lamoun 27/03/2014 12:23



tu es à fond dans les jeux de mots Bertrand mais c'est vrai que Popinée nous manque!


 



Micky 07/02/2014 16:23

Merci à vous pour l'invitation mais je ne suis pas libre !
Très bon reportage bien illustré.
A bientôt
Micky

Dany 07/02/2014 11:45

Salut Pascal et Anita !
Ainsi, vous avez passé une journée avec Renato ! Mémorable, n'est-ce pas ! Nous en gardons aussi un très bon souvenir, et de Renato aussi. Il vous fait vraiment découvrir des endroits et des
villages encore intacts, ce qui est très précieux, dans un voyage. Nous n'avons pas encore goûté de souris, ça viendra peut-être ?

Sympa aussi, votre marché avec les femmes en costumes traditionnels (et le fameux sourire édenté des femmes Akha !). Vous souvenez-vous du nom du village ? Cela nous intéresserait pour un prochain
voyage ? Plutôt vers Fang ou vers Mae Salong ?

La région de Tha Ton est très belle et on y trouve encore pas mal de villages authentiques sur les crêtes. Avez-vous eu l'occasion d'aller jusqu'au camp militaire, tout en haut ?

Si vous voulez faire une trempette (chaude, car oui, il fait froid le matin tôt et le soir, la nuit, nous avons aussi été surpris), il faut aller du côté de Fang où il y a des hotsprings (l'eau est
très très chaude !). Entre Fang et Tha Ton, nous étions aussi tombés sur un marché (le soir) en rentrant. Nous y avons passé du bon temps, à déguster plein de choses inconnues. Après, ça a été un
peu moins rigolo de poursuivre dans l'obscurité totale en scooter vers notre GH à Tha Ton (glagla), mais cela reste aussi un super souvenir.

Le nord de la Thaïlande est vraiment magnifique et il suffit de s'éloigner un tout petit peu des agglomérations pour se retrouver à la campagne, avec de superbes sourires en prime... C'est si bon.
Au risque de me répéter encore : pro-fi-tez !!!

Maurice et Nicole BOIS 07/02/2014 11:33

Bonjour Pascal et Anita.
Bravo pour le reportage , les images sont vraiment typiques entre le marché et le repas .Nous vous souhaitons de belles déouvertes . Bonne route attention aux fusil !
Amitiés A+.
Maurice et Nicole .

Françoise 07/02/2014 10:40

Bonjour à vous,

Ici il est 10h30. Temps gris, température douce... Bon pour la souris ça m'a un peu écoeuré...j'en ai parlé à Gros Doudou, il a souri et a trouvé cela bizarre... de toute façon je ne pense pas
qu'il sache ce qu'est une souris mais ça il n'ose pas l'avouer !Lui ce qu'il chasse ce sont les oiseaux qui ricanant quand ils le voient arriver avec son gros ventre !!! Bon je vois que votre
aventure se passe bien, je suis très heureuse pour vous... continuez à nous faire vivre et partager tous vos beaux moments. Bisous.