Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 18:19

 

En arrivant de notre trek de trois jours nous étions de l’autre coté du lac. Nous avons d’abord remonté un chenal  myanmar1 5648avant d’arriver au lac lui-même, puis parcouru les 20kms qui nous amènent à la ville de Nyaungshwe. Cette grande étendue d’eau est longue de 20kms et 9 de large, sa profondeur ne dépasse rarement les 6 mètres à la saison des pluies. Là nous sommes en période sèche et le lac est bas. Après la fatigue des trois jours de trek, la douche a été la bienvenue et la soirée a été courte et calme. C’est au matin, à l’heure ou les bonzes commencent la quête de nourriture,myanmar1 5702 que nous avons repris le bateau pour découvrir ce paysage lacustre. C’est la communauté Intha qui au XII siècle est venue habiter sur le lac. Fuyant la guerre du sud avec la Thaïlande, ils voulaient se réfugier ailleurs mais comme les montagnes et les terres étaient déjà occupées par les Shan, ils créèrent leurs villages sur le lac. Ils apprirent à pêcher et aussi l’artisanat, forgerons, joailliers et  surtout l’agriculture d’une façon particulière, en  faisant des jardins flottants. Très particulière aussi la façon de se déplacer sur leur pirogue en ramant avec la jambe entière en faisant de petites rotations.myanmar1 5865 Ils sont debout sur l’arrière de l’embarcation, ce qui leurs permet aussi de mieux voir l’eau et éventuellement les poissons car le lac est peu profond. Ils pêchent avec des grandes nasses myanmar1 5706 et aussi des filets.myanmar1 5711 C’est un vrai spectacle de les observer. Ils pêchent très tôt le matin ou juste en fin de journée. De les voir debout sur leur pirogue dans cette immensité d’eau donne une dimension qu’il est difficile de décrire. Il y a un peu de magie, comme s’ils marchaient sur l’eau parfois !myanmar1 5723 Mais peut être que tout le monde ne ressent pas ça et c’est mon coté rêveur qui me laisse penser ainsi. En tout cas je peux dire que c’est une image qui est dans un coin de ma tète. La seconde caractéristique de cette communauté Intha est la construction de jardins flottants. C’est à dire ce sont des bandes de terres sur jacinthes d’eau qui flottent et on y cultive dessus.myanmar1 5957 Bien entendu la culture ne se fait qu’à partir des pirogues, pas questions de monter sur la terre. C’est très ingénieux car cela permet de déplacer les bandes de jardin. On y cultive des légumes et aussi tomates, courges et fleurs.myanmar1 5931 Le rendement semble très bon, souvent la terre est rendu plus fertile en y ajoutant des herbes qui sont prises au fond du lac. Néanmoins il semblerait aussi qu’il y est une prolifération d’algues qui entrainerait le bouleversement de l’écosystème. Peut être qu’il y aurait bien quelques nitrates de trop dans ces beaux jardins ! L’idée de départ des Intha était surement très bonne mais comme partout dans le monde l’homme ne se satisfait pas de peu et veut toujours plus, quel que soit le prix à payer. Si je rajoute à cela l’absence de traitement des déchets de la plupart  des complexes hôteliers qui bordent le lac, vous comprendrez que l’endroit qui est merveilleux aujourd’hui risque un jour de ne plus avoir le même cachet.  Mais je ne veux pas noircir le tableau car j’ose espérer qu’il y aura une prise de conscience avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons aussi visité un village et c’était jour de marché.myanmar1 5771 Les ethnies des villages environnants étaient venues se ravitailler.myanmar1 5778 Toujours beaucoup de couleurs dans ces marchés myanmar1 5777 mais là c’est les couleurs du chien qui ont retenu mon attention.myanmar1 5783 Jugez vous-même,myanmar1-5780.JPG je ne pense pas que se soit une race, surement un mélange. Alors quand ce dernier donne de tels résultats et bien on dit bravo ! Nous avons poussé jusqu’à la pagode et là c’était une belle surprise. En effet nous avons découvert tout autour de la pagode les vestiges de temples myanmar1 5824 et stupas anciens.myanmar1 5833 La végétation avait repris ses droits myanmar1 5801 et elle enlaçait souvent les vielles briques.myanmar1 5802 Les arbres poussaient sur le sommet des édifices  éventrés par les racines,myanmar1 5815 comme s’ils voulaient atteindre le ciel.myanmar1 5825 Dans un autre endroit Bouddha est là dans les entrailles de ce temple affaissé,myanmar1 5838 les rayons du soleil viennent lui donner la lumière qui le rendent si touchant. Il n’a plus sa dorure comme la plupart des autres dans tous les lieux fréquentés. Lui il est là,myanmar1 5842 au milieu des débris mais il inspire le respect et la réflexion. Là aussi flottait un sentiment de plénitude ou la nature se marie avec le spirituel. C’est vraiment une belle découverte cet endroit,myanmar1 5843 cela m’a fait penser à Angkor. En repartant, sur le pont on pouvais voir que la rivière servait à laver, le linge, les hommes, les motos et aussi les voitures.myanmar1 5849 Une jeune femme a touché Anita car elle tenait son bébé et ce dernier était tout emballé dans les linges ainsi que les bras , comme au temps des siècles derniers.myanmar1 5853 Nous avons continués les visites sur le lac. Dans les ateliers de forgerons, ils fabriquent de coteaux à partir de ferrailles de récupération. Tout à la force du poigné, enclumes, forge, masses et limes sont les seuls outils.myanmar1 5904 Du beau travail, notre ami Yannick a d’ailleurs acheté deux couteaux. L’atelier de joailleries m'a moins intéressé. C’est surtout l’argent qui y est travaillé, il provient de la région de Mandalay. Ce qui m’a plu c’est l’atelier de tissage et plus particulièrement la confection de fils en fibres de tiges de lotus. Cette dernière est coupée et de ses quatre trous intérieurs myanmar1 5879 sortent des fibres.myanmar1 5880 Ces fibres sont roulées à la main et ensuite forment un fil qui est mis sur des bobines pour être tissé.myanmar1 5886 Souvent les fibres de lotus sont mélangées avec de la soie colorée myanmar1 5895 pour faire des habits. C’est très beau comme confection.myanmar1 5896 Il peut y avoir aussi uniquement des vêtements en fibres de lotus mais ils sont un peu moins souples que quand c’est avec la soie. Là aussi du très beau travail. En chemin j'ai photographié la ligne électrique myanmar1 5899 et quelques maisons,myanmar1 5906 de quoi garder de belles images de cette région. Nous avons regagné notre guesthouse après avoir déposé nos amis en cours de route. Nous avons fait la photo souvenir avec la jeune fille de la Guesthouse, Nan Khan Mon, très gentille et très compétente.myanmar1 5996 La journée sur ce fabuleux lac a été très bonne, le soleil baissait sur l’horizon, dans le lointain un pêcheur tirait ses derniers filets, le lac allait retrouver son calme.myanmar1 5985 Que le lac Inle vive encore longtemps, c’est mon souhait !

Pascal      

Partager cet article

Repost0

commentaires

Vianney Sandrine 11/03/2014 15:30

Coucou les Grands Explorateurs, je vous suis pas à pas. C'est rigolo ! si loin et si proche à la fois...
Bisous à tous les deux

feuillardet 11/03/2014 09:06

Bonjour Anita et Pascal,
Pas de soucis...les reportages(avec les moyens du bord) sont toujours aussi authentiques et accompagnés de magnifiques photos, pour nous faire découvrir votre vécu quotidien. Bonne continuation
dans votre périple. Lionel

lamoun 12/03/2014 02:28



Merci Lionel de nous soutenir et comprendre.



Micky 10/03/2014 13:47

S'il y a des fautes d'orthographe, nous ne les voyons même pas, seuls les articles et les photos retiennent notre attention.
Bonne continuation à bientôt.
Micky

lamoun 12/03/2014 02:24



Merci Micky c'est gentil



René 09/03/2014 11:49

Pour les ampoules au pied , il suffit de mettre deux paires de chaussettes.
Et pendant ce temps, on va aux diverses et variées foires aux vins.
Toujours contents de lire vos brillants commentaires de voyages.
Au fait, quand revenez-vous?
Bien amicalement.

Maurice et Nicole Bois 09/03/2014 07:04

Bonjour Pascal et Anita.
Un trés beau reportage de la vie des gens sur le lac INLE c'est comme si on y etait avec les impressions de Pascal sur le regard sur lac . On y rencontre de nombreux métiers et un systeme curieux
d'agriculture . Souhaitons qu'il résiste à la pollution. Bonne continuation dans vos projets .
Amitiés A+.
Maurice et Nicole .