Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 23:22

 

« Je me doutais depuis quelques temps déjà qu’il se tramait quelque chose.

C’était reparti avec  des déplacements de sacs, comme des préparations de vacances.ASIE2014-1865.JPG Mais contrairement à l’habitude c’est l’hiver et ils n’ont pas monté la grande boîte sur la voiture. 

J’aime bien la voiture, mon « baasje » m’amène quelques fois pour déposer les bouteilles au dépôt de verre. Je monte sur le toit aussi et je reste dessus quand il recule dans la rue, après je saute quand même parce que ça va trop vite. 

Quand la grande boîte est sur le toit, je monte dedans par l’échelle ASIE2014-4989.JPG pour dormir toute la journée.  Mais ça c’est en été, là on est en hiver.  Alors oui, j’avais l’impression qu’il se passait quelque chose de bizarre. Mais ils sont revenus avec mamie Ginette, donc finalement pas de souci, tout est normal, c’est ce que je pensais. Comme on peut se tromper !

Hier matin, mon « baasje » (maitre en NL) m’a pris dans les bras et m’a mis dans une boîte, ainsi que mon copain Cagou ASIE2014-0417.JPG et nous sommes tous montés dans la voiture.  Je peux vous dire que c’est beaucoup moins drôle d’être dans la voiture enfermée dans une boîte !

Cagou a encore moins apprécié que moi, mais il faut dire que lui a toujours eu peur de la voiture.  Mamie Ginette était contente, elle discutait sur la banquette arrière, elle n’était pas dans une boîte elle.  Bon après c’était long, très long, on a fini par s’endormir, Cagou et moi,  puis nous sommes arrivés quelque part, il faisait nuit, il pleuvait. 

J’ai entendu la voix de Rémi, je le connais, il habitait chez nous avant, je ne sais pas pourquoi il n’est plus chez nous d’ailleurs. Bon, « baasje » a ouvert le coffre et a tout sorti et nous a amené en haut dans une nouvelle maison. Là il y avait Nina aussi, elle vient quelquefois chez nous avec Rémi.  On nous a ouvert la cage, je suis sorti tout de suite bien sûr, mais oh là là !!!, quelle peur !

Deux fauves nous sont tombés dessus. Un roux, c’est le chef, c’est sûr, il m’a soufflé au dessus la tête, je  n’ai pas fait la maline, je me suis aplatie par terre, je crois que cela l’a rassuré, il est parti. Ensuite il a été plus dur avec Cagou, ils se sont crachés à la figure tous les deux. Cagou ne l’a pas trop ramené non plus,  nous sommes les intrus, on l’a compris.

L’autre est gris, c’est une femelle,ASIE2014-4384.JPG mais elle n’a pas l’air commode. Elle était de très mauvaise humeur de nous voir, tellement qu’elle s’est fâchée avec  sa «  vrouwtje » (maitresse en NL) Nina, du coup Rémi l’a grondé très dur.

Qu’est-ce qu’on fait là ? Il y avait « vrouwtje », « baasje », Rémi et Nina, on avait perdu mamie Ginette quelque part en route manifestement. C’est louche cette affaire, tous le monde nous fait gentil gentil, mais ce n’est pas très rassurant, Cagou et moi on reste ensemble, on a trouvé une chambre, avec une couette et des oreillers,  j’aime cela pour me cacher dessous. Cagou a trouvé la couverture rouge du canapé de la maison et « vrouwtje » avait sa robe de chambre blanche, on l’aime tous les deux, elle nous fait penser à notre maman. Les deux autres sont sortis dehors, du coup c’était beaucoup plus sympa, j’ai exploré la maison, il y a l’odeur des deux autres, mais je me suis frotté partout pour laisser la mienne ! Ils ont une baignoire, j’aime bien et puis il y a pas mal d’ouvertures, on doit pouvoir s’échapper facilement.

Finalement « vrouwtje » et « baasje » se sont couchés comme à la maison et moi je suis allé dormir avec eux comme d’habitude. Cagou est resté sur sa couverture, c’est un trouillard. J’ai même dormi avec Rémi et Nina après, mais je ne suis pas sûr que Nina fût bien contente de cela.

J’avais envie de faire pipi dans la nuit, à la maison on sort, mais ici tout est fermé. Heureusement il y avait une plante verte dans le salon avec de la bonne terre. J’en ai renversé un peu, mais il faut dire que le pot était un peu petit. Dans la nuit Nina a fait rentrer les deux autres, on s’est évités, je me suis caché sous la couette avec « baasje ».  Le matin venu tout le monde a bu son café, moi j’ai mangé un peu de croquettes dans la gamelle de la grise, bien fait pour elle, la méchante!   

 Et là, vous ne me croirez pas, « baasje » et « vrouwtje » ont pris leurs affaires, ont descendu les marches, sont montés dans la voiture et sont partis, SANS NOUS ! ………….. »

 

Anita

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Véronique Barbe 08/01/2014 16:38

mais vous n'êtes que des tortionnaires de ptits chats...

lamoun 11/01/2014 04:45



oui, surtout Anita!!!



Françoise 07/01/2014 15:24

Coucou les chats,

Si vous m'aviez appelé ou fait un mail, je vous aurais tout dit et même un peu plus !!! Alors que je vous explique, asseyez-vous, et écoutez-moi bien, Ouvrez grand vos oreilles je vais vous
raconter et tacher de répondre le plus simplement du monde aux nombreuses questions que vous vous posez
- Vos maîtres,je n'aime pas trop ce mot là mais bon par quoi le remplacer, donc vos maîtres disais-je sont partis courir le monde encore une fois de plus, que voulez-vous la France ne leur suffit
pas ils faut qu'ils rôdent et ça vous n'y pouvez rien! Cela les a pris depuis bien longtemps et ne les a pas quittés. Approchez-vous je vais même vous confier qu'ils m'ont laissé une de vos
compatriotes lorsqu'ils sont allés faire un séjour sur une île, je ne me souviens plus du nom d'ailleurs, je me souviens seulement de Réglisse,une minette toute noire , sympa comme tout... je vous
raconterai le suite de l'histoire un autre jour ! Quant à vous deux, restez bien groupés, à deux on est toujours plus fort... donc vous êtes actuellement dans une famille d'accueil, je suis sûre
qu'à présent vous savez qui sont Rémi et Nina, eux ne vont pas s'en aller, soyez donc tranquilles... quant à Mamie Ginette, ils ne l'ont pas laissée sur le bord de la route, ils l'ont tout
simplement ramenée à sa maison. Maintenant quelques conseils: il se peut que les deux chats de Rémi et Nina veuillent faire la causette avec vous, pour l'instant, méfiez-vous, restez sur vos gardes
et ne liez pas conversation tout de suite, adoptez une attitude neutre, ne montrez aucune agressivité, faites preuve de galanterie, vous verrez les relations s'apaiseront d'elles-mêmes. Veillez à
bien rangeR vos doudous (robe de chambre, couettes) dans un endroit très sûr car parfois il arrive que ceux que vous preniez pour des amis chats s'en emparent. Bon à présent, ça va aller, Pascal et
Anita sont partis pour quelques mais ne croyez surtout pas qu'ils vous ont abandonnés, la preuve ils auraient pu vous mettre dans une pension où vous vous seriez ennuyés à mourir ou tout simplement
vous jeter à la rue comme il y en a qui font (je le sais il y des endroits qui sont remplis de chats, cela s'appelle une SPA !!!)eux ils vous ont mis dans une maison à la campagne, bientôt vous
pourrez gambader dans les bois, chasser un peu et peut-être partir faire un petit tour avec vos nouveaux amis, soyez bien prudents tout de même !
Je vous laisse et vous envoie mes plus doux ronronnements.
A bientôt de vous lire Cagou et Popinee.

lamoun 11/01/2014 04:47



c'est gentil Françoise d'écrire à nos chats et de les rassurer, une belle attention!!!bises



Gilles 07/01/2014 03:51

Sans coeur, va !

Valérie Pires 06/01/2014 21:49

Excellente année à vous pleine d'aventures et de découverte.
Bon voyage:-))

AGNES 06/01/2014 16:54

trop drôle, très bien relaté on vit la scène. Bonne route à vous. Bises. Agnès