Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:46

Les trois jours que nous avons passés à Melaka nous resterons surtout en mémoire grâce à Alfred, et la GH très agréable (Emily’s) que nous avons trouvée.

Alfred est le Malaisien que nous avions rencontré à Kuala Lumpur quand nous cherchions le bus pour aller à Kuala Selangor (voir article concernant). Comme il habite Melaka (Malacca) il nous avait donné son n° de tel en disant que nous pouvions le contacter si on passait par là.

Nous l’avons donc appelé le matin avant de prendre le bus de Kuantan (6 heures de trajet) en pensant prendre un pot ensemble en ville quand nous serions chez à Melaka. Mais voilà qu’il a proposé de venir nous chercher en arrivant à la gare routière. Ensuite il nous a fait visiter toute la ville en voiture et nous a déposés à la GH. Le soir il y avait marché de nuit, et voilà que nous nous sommes revus, et nous avons fini la soirée ensemble. Avec lui nous sommes rentrés dans des hôtelsmes-images-1-2447.JPG, les maisons anciennes de « baba et nunya » (mariages mixtes mari chinois/femme indonésienne, familles riches).mes-images-1-2474.JPG Elles sont magnifiques ces maisons,étroites sur la rue mais très profondes. Avec toujours une petite place au milieu, carrelé ou en pierre, ouverte sur le ciel, la pluie pouvant rentrés dans la maison pour la rafraîchir.

Les hollandais sont encore passés par là et les plus belles maisons se trouvent dans la « Heerenstraat » (rue des seigneurs). Une de ces maisons, abritant un hôtel maintenant, est un abri pour les hirondelles. Elles ont fait leur nid à l’intérieur de la maison. Les gens les gardent pour ça, soit parce que ça porte bonheur, soit (je pense que c’est plutôt ça) pour récupérer les nids pour les manger. C’est une délicatesse pour des chinois, les nids fait de bave d’hirondelle, ça coûte très cher sur le marché. Alfred est un très bon guide. Il était professeur de Malaisien dans des classes préparatoires avant l’université. Il a eu la retraite à 56 ans, ce qui n’est pas mal dans un pays comme ici. Il touche une bonne retraite d’ailleurs. Ici il n’y a que des gens qui travaillent pour l’état qui ont une retraite. Le père d’Alfred était chinois et sa mère Malaisienne. Il parle donc très bien le chinois et nous a expliqué comment lire les signes chinois. Nous avons parlé politique aussi. Il nous a montré l’écolemes-images-1-2508.JPG où il a travaillé, nous a fait goûter des spécialités chinoises, dont le petit déjeuner le jour du départ. Il a un ami qui vit à KL et qui possède plusieurs appartements dans des « condomium » (des ensembles d’appartements avec gardien et piscine). Alfred gère les appartements en son absence et nous a fait visiter. Nous avons d’ailleurs pu nous baigner dans la piscine. Nous étions tout seul.

Ce qui frappe est qu’on continue à construire ces bâtiments à tout va et qu’ils sont au trois quarts vide. Ca fait assez lugubre d’ailleurs. Tous ses grands bâtiments en cours de construction, plus de 30 étages, ou bien abandonnés, parce que le constructeur a fait faillite. Pareil pour les centres commerciaux. On en construit pleins, ça ne marche pas (comme Carrefour par exemple) mais on en fait d’autres plus loin. Le gouvernement gagne aussi du terrain sur la mer. Ils prennent du sable plus loin et le réinjectent devant le bord de mer. Donc devant les appartements et maisons qui avaient vu sur la mer avant et maintenant ne voient plus que des engins et grues etc. et dans quelque temps il y aura d’autres bâtiments encore plus hauts, encore plus laids...Il ne reste plus rien en maisons traditionnelles, à part un petit village dans le centre ville (datant d’origine du début du siècle), lequel a été si rénové, qui semble neuf et est éclairé par des spots pour qu’on puisse le voir quand on fait un tour sur la rivière. Le village est habité par des vielles personnes, mais c’est devenu un musé vivant. Comme il dit Alfred « les maisons Disney ».mes-images-1-2489.JPG Notre fonctionnement est vraiment radicalement opposé à ici. Les gens en Asie aiment tout ce qui est artificiel, ce qui fait du bruit, ce qui brille. Ils ne comprennent vraiment pas pourquoi on veut voir quelque chose d’authentique qui date tandis qu’ils sont capables de le refaire tout neuf, plus beau. D’ailleurs pourquoi aller faire des heures de route pour essayer de voir des animaux en brousse, tandis qu’il suffit d’aller au zoo à côté. Nous étions très charmés par la GH qui elle mes-images-1-2390.JPGavait une âme. Elle est tenue par J et son frère. Elle est en pleine ville, mais à l’intérieur il y a un petit jardin, une petite rivière avec des carpes koï, une tortue, un lapin (Mr Playboy)mes-images-1-2402.JPG qui se promène en liberté et qui mange des pâtes chinoises au lieu de carottes. Il y a une salle commune avec des superbes meubles fait en bois de récupération.mes-images-1-2401.JPG On peut boire le thé et le café (soluble, pas de vrai café en Asie) à volonté. Alfred a absolument tenu à nous ramener au bus le matin du départ, très tôt pourtant pour éviter les bouchons (trop de voitures dans ce pays, et pas assez de transports en commun). J’aimerais beaucoup qu’il vienne nous voir en France, mais il est plus intéressé par la Chine, donc ce ne sera pas pour toute suite. Merci Alfred pour tout !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gilles 16/06/2011 12:13


Avec Penang, Malacca est sans doute l'endroit que je préfère en Malaisie. Surtout Bukit Cina, évidemment, avec Cheng Hoon Teng, la mosquée, les hôtels particuliers que tu mentionnes, le musée de
Cheng Ho, le cimetière chinois (le plus grand du monde en dehors de Chine, paraît-il)...
Il y a un jour ou deux, j'ai lu que Malacca devenait ville non-fumeurs. €69 d'amende en cas d'infraction. Pour attirer les touristes, paraît-il. Il suffit d'aller à Singapour pour mesurer toute la
bêtise du politiquement correct comme argument de vente. Singapore... a fine city (la ville des amendes) peut-on lire sur les mugs et tee-shirts souvenirs.
Dommage, Malacca était un endroit vraiment charmant. J'ai aussi beaucoup aimé les bords de la rivière avec les maisons malaisiennes typiques.
Espérons que Malacca saura retrouver le chemin de la tolérance.


avolio 15/06/2011 22:38


bonjour,nous suivons votre voyage avec beaucoup de plaisir.
On vous embrasse bien fort et pensons à vous.
a bientôt
LOUIS CATHIE


Bois Maurice 15/06/2011 22:15


Bonsoir Pascal et Anita .
Nous revoila notre ligne etait coupée .Bien la visite de votre ami .
Amitiés à plus .
Maurice et Nicole .