Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 15:03

Nous avons fait un petit saut de 100kms vers le sud pour nous rendre à Phitsanulok. C’est une ville qui n’attire pas les touristes et cela nous va très bien ! Il faut dire que c’est une ville qui n’est pas très belle. Un incendie l’a totalement détruite en 1960. Depuis elle c’est reconstruite, sans gros immeubles d’ailleurs et la vie a repris ses droits. L’atmosphère y est vivante et agréable. De plus nous avons là aussi eu droit aux célébrations du Nouvel An chinois. Sur les bords de la rivière Nan, le podium était dressé et les tables installées,Asie2014-1 3845 cela présageait une belle fête.  Et elle fut belle ! Avec toujours de beaux costumes sur de belles femmes Asie2014-1 3862 et aussi des jeunes hommes.Asie2014-1 3880 C’était comme toujours avec les chinois, la couleur rouge qui dominait. Les lampions étaient accrochés mais certaines jeunes filles avaient aussi choisi cet habit pour l’occasion.Asie2014-1 3882 C’était très différent du précédent spectacle de Sukhothai. Il y avait de beaux déguisements Asie2014-1 3875 avec des maquillages Asie2014-1 3885 vraiment très jolis et originaux.Asie2014-1 3874 Nous observions tout cela avec intérêt car ce sont des fêtes que nous n’avons pas l’occasion de voir habituellement. Il fallait servir tout ces gens et tout le monde s’activait en cuisine.Asie2014-1 3890 Le dragon géant Asie2014-1-3891.JPG brillait de milles lumières et se tortillait dans l’assistance pour glaner quelques billets. Nous étions sur les marches à regarder le spectacle et une dame d’un certain âge, très classe, est venu nous inviter à une table et nous a offert des boissons. Nous avons apprécié ce geste et il est certain que le fait que nous soyons les seuls européens a contribué à sa démarche.

Mais Phitsanulok  a quand même des atouts touristiques quand on y regarde de plus près. Nous avons visité le Sgt Major Thawee  Folk Museum, en fait c’est une initiative privée du major susnommé. Dans une très belle maison ancienne il a retracé toute l’histoire de cette région et notamment l’incendie de 1960. De très belles photographies d’époque viennent argumenter le récit et c’est intéressant. De plus ce monsieur qui est aussi dessinateur de bandes dessinées a positionné sur le parcours de la visite pleins de panneau, le plus souvent humoristiques.  Comme celui-ci, Asie2014-1-3841.JPG qui vous l’avez  compris se passe d’explications. La photo à l’appuieAsie2014-1-3842.JPG permet d’optimiser le scénario!

Vraiment c’était une visite riche d’enseignements.

Dans la ville se trouve le Wat Phra Si Ratana Mahathat, c’est un temple vous l’avez compris. Mais pas n’importe lequel car il renferme le Phra Buddha Chinara qui est le bouddha doré le plus vénéré car il symbolise la victoire de Sukhothai sur les Khmers.Asie2014-1 3906 C’est le bouddha le plus copié et représenté en Thaïlande. A la sortie du temple des jeunes sont venus voir Anita pour une interview.Asie2014-1 3909 Je ne pense pas qu’ils étaient très satisfaits des réponses données, il pensaient surement que l’on était très enthousiastes de voir le temple, Anita leur a dit que pour nous un bouddha   ressemblait à un autre bouddha…mais ils sont partis avec le sourire et les mains jointes en guise de remerciement.

Avant l’incendie, la ville avait une activité fluviale importante et nombreuses étaient les habitations flottantes. Les photos du major Thawee nous le montrent très bien. Je souhaitais voir les quelques habitations encore présents sur la rivière. Nous sommes partis à pied et nous avons commencé a voir quelques maisons,Asie2014-1 3928 le plus souvent assez rudimentaires.Asie2014-1 3926 Les gens qui vivent  là sont assez pauvres et peut être un peu marginaux. A un moment je prends une photo du haut de la berge et l’homme en contrebas me fait signe de venir.Asie2014-1 3931 Je dis à Anita, on y va ! J’ai remarqué que souvent les gens font des signes mais ils ne croient pas que l’on va venir. Quand on vient ils sont étonnés et aussi curieux. C’était le cas. L’homme ne parle pas anglais mais on comprend un peu, il nous montre sa maison flottante et il appelle des jeunes de sa famille qui ont un long-tail. Ils nous proposent de nous amener sur la rivière pour voir les maisons. Quelle aubaine, c’est ce que je souhaitais. Nous négocions le prix avant le départ pour éviter tout problème.Le chat aime venir en bateau et se joint à nous.Asie2014-1 3935 La jeune fille parle très bien anglais et elle est contente de s’exprimer avec Anita. Elle nous explique qu’il ne reste qu’une trentaine de maisons. Certaines sont sur des bambous et il faut les changer tous les cinq ans. Le plus durable est avec les bidons bleus mais c’est aussi plus cher, 500 baths (12€) par bidon. A la saison de la mousson, les  maisons montent à hauteur de la route Asie2014-1 3958 et il faut les amarrer très fort pour qu’elles résistent. C’est sure que nous voyons la rivière calme Asie2014-1 3940 car c’est la période sèche,Asie2014-1 3966 on pourrait penser que c’est surement bien d’habiter sur l’eau mais ce serait sans compter sur tous les problèmes que cela engendre. La plupart des habitations sont un peu faites de bric et de broc, d'autres un peu mieux.Asie2014-1 3960 Près du pont il y en a une qui est plus séduisante Asie2014-1 3950 et qui nous laisse penser qu’une cinquantaine d’années de cela  il devait y avoir aussi de belles maisons flottantes. Nous avons fait la photo souvenir,Asie2014-1 3970 tout le monde était content je pense, nous avions vu ce que l’on souhaitait et nous avons par notre participation amélioré pour ce jour la vie de cette famille, le voyage c’est aussi cela !

Pascal  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Maurice et Nicole Bois 15/02/2014 12:05

Bonjour Pascal et Anita .
Encore de belles photos de la fete et des maisons sur l 'eau , merci pour ces images qui nous avons aimés et bonne route .
Amitiés A+.
Maurice et Nicole .