Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 23:02

A Tilcara nous avions rencontrés Maelle et Elise, deux jeunes françaises très sympas et nous les avons retrouvés dans le bus pour Salta. Du coup nous sommes allés à la guest house avec elles, à Inti Huasi Hostal plus exactement. Accueil très sympathique, cuisine commune et bonne ambiance. On nous dit que le soir il y a soirée grillade, nous nous inscrivonsmes-images7 0536 même si Anita est un peu barbouillée du voyage sans doute. Une bonne sieste et cela ira mieux.

La soirée arrivant, tout le monde préparait en cuisine,mes-images7 0537 avec des efforts de présentation que j’avais notés.  En haut sur la terrasse, juste à coté de notre chambre, c’était le coin grillade, là, je dois avouer que ce sont des spécialistes les argentins. Elles sont succulentes les « parrilas ».mes-images7 0541 Cela vient de la qualité de la viande c’est évident,  mais pas seulement. Je pense qu’ils ont une façon de couper la viande différente, les morceaux sont exprès coupés pour les faire griller. De plus il parait que les bêtes ne sont pas vaccinées et que cela serait un plus pour la qualité. Je crois aussi que c’est surtout que le bétail est toujours dehors. Quoi qu’il en soit, moi qui ne suis pas un mangeur de viande et bien là je dois avouer que je me laisse aller.

Anita n’avait pas vraiment récupérée et c’est couchée de bonne heure ce soir là, elle n’a presque rien mangé et n’a pas profitée de la soirée.mes-images7 0543 Car elle était belle cette soirée, tous les ingrédients étaient réunis pour qu’elle dure et c’est ce qui c’est passé. Serge un français qui vit maintenant en Equateur depuis 3 ans, nous a fait du « close up », de la magie là sous nos yeux, avec dextérité et  jovialité car il est marseillais d’origine. Ensuite il a pris la guitaremes-images7 0545 et ce fut les chants, j’ai participé car j’aime bien  même si je ne chante pas bien. Nous avons revisité les chansons des années 70, tantôt, en anglais, en espagnol, en français et aussi en quechua , le langage d’ici .Une interprétation d’Alberto avec beaucoup d’humour et de dérision, des moments inoubliables, il faut dire que le Cafayate et les feuilles de coca stimulaient tout ça ! Tout cela nous a amené à 4heures du matin, tout le monde était content, un bon moment de convivialité.

Le lendemain Anita était en grande forme et moi un peu déformé mais nous sommes partis à la visite de la ville. Elle est agréable cette ville de Salta, elle nous plait bien, en plus c’est dimanche et il n’y a pas trop de circulation. La Plaza 9 de Juliomes-images7 9649 avec ses beaux arbres, ses bancs qui invitent au repos, je les ai bien appréciés… , et aussi tous les beaux bâtiments qui l’entoure.mes-images7 9654 Nous avons déambulés tranquillement dans la cité et c’était fort agréable. La ville nous paraissait assez vide quand même mais il faisait chaud et nous avons compris que c’était l’heure de la sieste. Nous avons donc adopté les habitudes locales. En soirée quand nous somme revenus c’était très différent, beaucoup de monde dans les rues, les magasins ouverts (même le dimanche), beaucoup de vendeurs de rues, de l’animation et de la vie. C’est ça qui me plait dans ces pays, la vie tard le soir, il fait bon, tout le monde est dans la rue, les enfants jouaient dans les parcs quand nous sommes rentrés, vers une heure du matin. C’est incroyable cette vie nocturne. En fait nous avons compris que le lendemain lorsque nous voulions aller à la poste, le pourquoi de cette veillée tardive. «  La poste est fermée car aujourd’hui c’est férié ! ». Je regarde le Lonely Planète et pas de fête à cette date de connue. C’est la première année que le 28 novembre est férié car c’est la présidente Cristina qui a instauré ce jour souveraineté nationale.

Nous avons aussi profité de Salta la nuitmes-images7 0566 et c’est agréable car tous les beaux bâtiments sont éclairésmes-images7 0573 et mis en valeur.mes-images7 0592 L’Iglesia San Franciscomes-images7 0556 ayant le trophée de l’éclairage le plus remarquable ! Mais la cathédrale toute de rose vêtue n’est pas mal non plus.mes-images7 0563

Comme vous l’avez compris nous avons vécus plus de nuit que de jour à Salta. Une autre soirée nous a amené dans les Peñas. Ce sont des bars ou restaurant dans lesquels se produisent des groupes de musiques. Il y a une petite scène et dès 21 h les groupes de folkloremes-images7 0614 ou autres se succèdent mes-images7 0602 et animent la soirée et une partie de la nuit. Nous avons mangé dans l’un d’eux et trois groupes se sont succédés.

 

Là aussi une ambiance du tonnerre car les argentins savent s’amuser. J’ai eu droit à monter sur scène pour danser avec une belle señorita.mes-images7-0612-copie-1.JPG Après nous avons aussi été choisi avec Anita et nous avons fait des sortes de farandoles jusque dans la rue, nous avons coupé la circulation aux voitures, un truc de fou…    

 

Là aussi nous sommes rentrés très tard et à pied dans la ville qui est bien éclairée, pas d’insécurité ressenti, cela nous réconforte un peu sur le continent sud américain même si nous restons vigilants.

Je terminerais cet article sur Salta par la visite du Muséo de Arqueologia de Alta Montaña. Ce musée est consacré à la culture Inca et plus principalement aux sacrifices d’enfants perpétrés dans les plus hauts sommets des Andes. Je ne vais pas ici vous raconter le pourquoi de ces sacrifices, je n’en ai d’ailleurs pas la compétence. Je vous invite seulement à consulter ce sujet sur Internet car il mérite d’être connu.(Maam Salta) Dans ce musée il y a  le corps momifié d’une jeune fille de 15 ans qui a été découverte lors d’une expédition en 1999, au sommet du Llullaillaco, à 6739 mètres d’altitude. Ces enfants étaient offerts à la montagne lors de rituels. Pour ma part cette visite a été une révélation car je ne savais pas que cela avait existé. C’est une visite intéressante qui nous fait réfléchir sur la vie d’un être humain par rapport à la croyance et la divinité….toute une réflexion personnelle.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bois Maurice 02/12/2011 19:59

bonsoir Pascal et Anita .
Encore de belles images de la fete le soir et une bonne ambiance , profitez en ;Merci pour ce reportage .
Amitiés A+.
Maurice et Nicole

Alex 02/12/2011 18:21

Me revoilou pour un court instant. En tout cas, entre les grillades, les batiments, les éclairages, ça transpire le côté méditeranéen et ça sent la régalade à plein nez. Vous voir tous les 2 - et
ce mm si je ne connais pas vos capacités danssistiques - en train de remuer, déambuler, déhancher, cachaçer ... a du donner un moment de pur beauté à la française. Superbe quoi.

lamoun 09/12/2011 23:16



c'est vrai que la danse se n'est pas notre point fort mais comme disait Pierre de Coubertin, le principal est de participer! amitiés à toi et ta famille.



françoise 02/12/2011 10:36

Buenas dias amigos,

Voilà un pays attirant et joyeux !!! Je vois que vous savez bien profiter de ces merveilleux moments comme quoi il y a des bonheurs simples à la portée de tout le monde: un peu de musique, des
chants et des danses, il n'en faut pas plus pour être heureux !!!
Bizz