Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 05:10


Elle est belle cette forêt du Taman Negara, une des plus anciennes qui existe sur notre globe. Avec

mes-images-1 2123ses 4343km2 elle pourrait se croire intouchable et pourtant ! Les plantations d’hévéas et surtout de palmiers réduisent ses frontières, l’homme et ses nuisances la menace.

Il faut rester humble devant cette immensité de verdure, de végétation, d’arbres vraiment magnifiques. Nous n’avons vu qu’une infime partie de ce potentiel naturel mais déjà cela nous donne à réfléchir sur cette nature si hostile parfois, si dense et si envoutante. C’est un vrai patrimoine qu’il faudrait vraiment continuer à préserver, un des poumons de notre terre, un organe vital pour les hommes.

Nous n’avons pas pris de guide pour découvrir un peu de cette forêt. Marcher à la queue leu leu  ce n’est pas un truc pour nous !  Nous avons bien fait.

Nous avons traversé la rivière pour rejoindre l'entrée du parc car un coté de la rivière est aménagé pour recevoir les touristes, guesthouses et restaurants flottants et l'autre coté comprend l'entrée du parc et un complexe hotellier plus haut de gamme le Mutiara Resort.mes-images-1 2023

Nous avons eu de la chance car le week-end avec les vacances scolaires il y avait beaucoup de monde, mais lundi c’était très calme et nous étions vraiment très peu dans la forêt. Nous avons eu aussi la chance de voir deux tapirs, je ne pensais pas que c’était si gros ces bêtes là. Les oiseaux qui chantent dans la cime des arbres sont difficiles à voir.

Nous avons fait « the canopy walk »,mes-images-1 2053 c’était sympa cette promenade dans la cime desmes-images-1 2062 arbres, vraiment agréable. Nous n’avons pas attendu pour passer car il n’y avait personne. La veille nous avons discuté avec d’autres touristes qui ont attendu une heure pour mes-images-1 2103passer(le passage est limité à quatre personnes)

Ensuite nous avons pris un parcours qui même à Bukit Teresik pour avoir un point de vue sur la forêt et la rivière.mes-images-1 2055 Cela grimpait beaucoup et je peux vous dire qu’il faisait chaud ! Si vous envisagez de perdre quelques kilos, venez faire quelques  treks  par ici.

Dans la montée nous avons croisé un couple de français, des bretons qui ont rejoins pour quelques semaines leur fils qui parcourt  le monde. Nous avons bien discuté et échangé les adresses des blogs. Peut être que nous croiserons Eric, le fils au cours de notre voyage.

Ensuite nous avons eu encore de la chance de trouver un malais avec ses trois enfants. Il connaissait bien la forêt car il était guide avant, de ce fait nous avons fait un grand parcours avec pas mal de mes-images-1 2135mes-images-1-2127.JPGdifficultés mais c’était bien car nous étions en confiance avec cet homme. Nous sommemes-images-1 2129s partis à 10H et revenus à 16h, Anita était je pense en limite physique, la chaleur ajoutée à la dé nivelée, c’est beaucoup pour elle. Nous étions très fatigués quand même mais content de notre sortie.

La récompense c’est trouvé dans notre assiette quand arrivés au restaurant du Mutiara Resort nous avons pu manger une excellente salade verte, croquante et savoureuse, accompagnée de poulet et de bœuf froid, d’un peu de fromage et deux œufs durs…un régal ! Cela faisait si longtemps que nous n’avions pas mangé une salade !

mes-images-1-2172BIS.jpgLe lendemain nous avons fait calme avec juste une balade jusqu’à la rivièremes-images-1-2190BIS.jpg pour la baignade.

Alors bien entendu je dirais que ce n’est pas ce que l’on nous promet dans les prospectus publicitaires, pas d’araignées géantes, pas de serpents rouges aux yeux bleus, ni de tigres à la baignade….Mais je garde quand même un bon souvenir de cette luxuriante nature.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Francette et Michel 28/06/2011 15:25


Bonjour des bretons rencontrés sur le chemin de Bukit terisek. Nous sommes revenus au pays le 11 juin après avoir visités Kuala Lumpur et Melaka. Eric a filmé un requin à Tioman et est en Indonésie
en ce moment.
Bonne continuation dans vos découvertes !


lamoun 29/06/2011 09:37



merci de votre message, j'ai contacté Eric sur son blog hier! bon courage pour la reprise!


 



sandrine 10/06/2011 10:09


Merci pour ces photos de ce parc ;) Mais comment tu a connus que cette foret est la plus anciennes dans le globe ;) Merci de me répondre ;) bonne journée


lamoun 10/06/2011 12:27



bonjour Sandrine


Mercie de participer à la vie de ce blog avec tes commentaires. Pour ce qui est de la forêt de Taman Negara et de son origine, je l'ia tout simplement lu dans le Lonely Planete. Maintenant sur
internet tu dois pouvoir trouver des données plus approfondies sur cette forêt. bises et à plus!



Gilles Chertier 10/06/2011 08:13


Nous n'avons malheureusement pas pu visiter ce parc, mais ton récit est conforme à ce que j'imaginais. La forêt équatoriale, nous y sommes quand même allés à Borneo, où je pense qu'elle ressemble
beaucoup à celle de la Péninsule.
Par contre, ce qui nous a beaucoup désolés, notamment du côté du lac Cini, c'est la déforestation. Tout ça pour les palmiers à huile. Belle saloperie. Les conséquences se font d'ailleurs sentir de
plus en plus avec les pluies ravageuses pendant les moussons, comme les inondations auxquelles nous avons eu droit entre Kuantan et Kota Baharu. La crise éconmique mondiale mettra peut-être un
frein à cette folie destructrice.
Pour ce qui est des araignées géantes, j'en ai vu à plusieurs reprises en Malaisie et dernièrement en Thaïlande dans une plantation d'hévéas. Je me suis fichu la figure dans une toile et j'ai
poussé un cri d'une voix que Marielle ne m'avait jamais entendue... Juste au-dessus de moi, deux beaux spécimens d'une quinzaine de centimètres. Heureusement, elles ont eu plus peur que moi.


lamoun 10/06/2011 12:30



salut Gilles


Bien d'accord avec toi pour ce fléau de la monoculture avec les palmiers. Pour ce qui est du lac Chini, cela fera l'objet de mon prochain article, mais déjà je peux te dire que j'ai eu le même
ressenti que toi. A plus et merci pour tes commentaires.