Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 03:04

Entre les matchs de rugby nous avons quand même fait un peu de tourisme. Tout d’abord avec Kris qui nous a fait découvrir un endroit vraiment superbe. C’est à Muriwai Beach, sur la côte de la mer de Tasmanie et à une trentaine de kilomètres d’Auckland. C’est ici qu’une colonie de Fous de Bassan à élu domicile.images-6-7268.JPG Dans l’hémisphère Sud il en excite qu’aux Galapagos , en Australie et ici en Nouvelle Zélande. Ils étaient sur  des rochers au large mais comme la colonie c’est agrandi, ils sont venus sur ces rochers en bordure de côte.images-6-7266.JPG Ce sont les plus grands oiseaux de mer, ils plongent  à près de 100 km/h et poursuivent les poissons sous  l’eau. Ce sont de très beaux oiseaux, très effilés.images-6-7280.jpg Le site d’observation étant surélevé par rapport à la colonie, nous avions l’occasion de les voir voler à quelques mètres de nous et c’est un très agréable spectacle.

Direction  le nord avec un arrêt à Whangarei pour retrouver Valda et Neil, nos amis d’origine écossaise que nous n’avions pas revu depuis 17 ans. Les retrouvailles furent chaleureuses et c’était un grand plaisir de partager un peu de temps avec eux.images-6 7381

Nous avons ensuite mis le cap vers Reinga qui en est un justement (Cape Reinga) ! C’est la pointe la plus au nord de la Nouvelle Zélande, la mer de Tasmanie rencontre  l’Océan Pacifique. C’est très remarquable comme site car la première nommée est très agitée et pleine de moutons (normal en NZ) et la seconde est comme sont nom l’indique plus Pacifique. Cela fait une marque assez nette où l’on peut distinguer la séparation des eaux.images-6 7457

Pour relier le Cap Reinga il peut y avoir deux possibilités. Soit la route normale, qui est très belle d’ailleurs, soit en roulant sur la plage coté mer de Tasmanie pendant 90 miles. Certains bus empruntent la plage mais ce n’est pas sans risque.images-6 7425 Nous n’avons pas tenté l’aventure sur une trop longue distance mais nous avons quand même roulé sur la plage pour le fun…images-6 9348

Les deux cotés de cette pointe de terre sont bordés de dunes magnifiques. Du coté Pacifique, le sable est très blanc, on dirait des dunes de sel.images-6 7503 Elles ne sont accessibles qu’après plusieurs heures de marche. Nous avons été sur les dunes coté mer de Tasmanie et c’était très impressionnant de voir de telles montagnes de sable. Les gens viennent faire du body board sur les pentes des dunes. Je suis monté sur l’une d’elle,images-6 9376 Anita à arrêté en pleine ascension. C’est assez difficile car très raideimages-6 7482 mais quel régal une fois là haut, que du sable partout et de tous les cotés avec d’autres dunes à gravir, on se croirait dans le désert.images-6 9371

La Nouvelle Zélande est très particulière car on quitte des zones pleines de verdure et quelques mètres après c’est le bord de mer qui est tout à fait différent. Il n’y a pas de transition entre les paysagesimages-6 9397 et cela occasionne de belles surprises.

C’est un pays qui est très agricole et l’élevage y est très développé. Dans cette région nord, c’est surtout des bovins, de grands troupeaux qui paissent dans des prairies dignes d’un terrain de golf.images-6 9329 Les moutons sont concentrés plus dans l’île du sud mais nous en avons vu quand même quelques un.

L’élevage de lamas alpagaimages-6 7396 est aussi bien présent ainsi que tout l’artisanat qui en découle.

La Nouvelle Zélande est un pays vert par excellence.images-6 7406 C’est la couleur dominante dans le panoramaimages-6 9362 mais c’est aussi l’attitude des gens qui respectent la nature et en apprécient ses bienfaits.

Nous avons logé un soir à Puketiti Lodge du coté de Mangonui.images-6 9340 Ce dernier est dans la campagne sur une hauteur avec une superbe vue sur Doubtless Bay. Nous y sommes allés par hasard après avoir refusé deux backpackers  et la nuit commençait à arriver. Le coût de la chambre étant trop élevé pour nous, c’est au dortoir que nous avons dormi. En fait nous étions les seuls et c’était très bien équipé. De plus la propriétaire des lieux est allemande et comme nous étions les seuls passagers, nous avons discuté avec elle et ensuite partagé quelques fromages achetés en route autour d’une bouteille de vin de Nouvelle Zélande qui rivalise bien avec de bons crus français. Cette personne qui vit depuis maintenant 23 ans en Nouvelle Zélande, a monté tout un ensemble d’hébergement en auto suffisance énergétique. Réserve d’eau, panneau solaire avec un système chinois de réception de la chaleur,images-6 9338 une très bonne isolation des locaux et consignes pour limiter les consommations. Un bel exemple à suivre….

La Nouvelle Zélande est aussi un pays producteur de bois pour les constructions. La forêt est très présente et nous croisons toujours sur les routes des camions remorques plein de belles billes de bois. Des pans entiers de colline sont parfois coupé et cela fait un peu « passage de tempête » de voir un tel paysage. Néanmoins la gestion de la forêt est ici bien réalisée avec aussi de belles plantations. Les grandes fougères arborescentes sont nombreuses et participent à donner un très beau décor.images-6-9413.JPG

Nous avons rendu visite à Tane Mahuta, il est assez rond car il fait 13,8 mètres de circonférence et même s’il n’a que 17 mètres de hauteur, c’est un Monsieur ! Il faut dire que c’est le doyen des kaoris de Nouvelle Zélande, son âge est quand même estimé à plus de 2000 ans….et oui, ça ne vous dit rien mais si je vous raconte sa légende vous allez comprendre.

 Tane Mahuta était le fils de mère terre et de père ciel. Mère et père s’aimaient bien se faisaient des câlins mais ne laissaient pas trop de place pour Tane Mahuta. Ce dernier, un beau jour ,sauta de pied joint sur le ventre de sa mère ce qui eu pour effet d’envoyer son père (ciel) très haut, là ou il est actuellement. Cela nous a libérés de l’espace entre terre et ciel pour que la nature et nous même puissions vivre et évoluer librement. Jolie la légende non ?

Alors vous pouvez comprendre que nous étions tout petit devant Tane Mahuta et que nous avions beaucoup de respect pour lui . Sur la photo, le point en orange c’est Anita,images-6 9410 cela vous donne toute l’envergure de ce bel arbre.

En chemin nous avons eu la chance d’assister à la naissance d’un petit Alls Blacks dans un pré. Anita voulait jouer le vétérinaireimages-6 9392 car elle sentait que la mère peinait pour faire le petit. La propriétaire en ensuite venue car c’était la première naissance de cette vache. Tout c’est bien passé par la suite et nous avons assisté aux premiers pas de ce jeune veaux…c’était très beau ! images-6 7572 

Nous sommes rentrés en fin de semaine sur Auckland car il parait que dimanche il va se passer quelque chose d’exceptionnel dans un autre endroit sacré, Eden Parc. Des petits lutins latins vont affronter des ogres noirs anglo saxons, ces derniers étant encouragés par tout un pays qui brandi une fougère argenté sur un drapeau. La victoire des lutins bleus contre l’ogre noir sera-t-elle légende ou réalité…..encore quelques heures pour le savoir.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bois Maurice 23/10/2011 23:50


Bonsoir Pascal et Anita .

Merci pour ces beaux paysages verts et la belle légende !Et oui l'ogre nous attendais à Auckland,.Je connais le résultat nous sommes passé prés de la victoire .Quelle belle partie de jeu , bravo
les bleus.
Amitiés A+
Maurice et Nicole