Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 16:10

Après le port on a voulu aller vers le nord à environ 30 km pour visiter une ancienne base japonaise d’où on devrait avoir une belle vue sur le confluent des deux rivières.  Nous avons donc poursuivi notre route sur la N4 vers la ville de Tambon Bang Kaeo.ASIE2014 2112 En route nous nous sommes arrêtés acheter de l’eau fraîche, ce qui a donné occasion de prendre en photo le camion transportant des cochons, qu’on suivait depuis un petit moment.ASIE2014 2103 Derrière le magasin se trouvait un grand parking et par terre des trucs marron, que nous n’avons pas tout de suite reconnu.ASIE2014 2106 Ça sentait mauvais comme beaucoup de choses ici, et on avait du mal à savoir si c’était de la nourriture ou pas. La fille du magasin parlait un peu anglais mais l’accent Thaï n’est pas évident. Elle disait « rouba », je ne voyais toujours pas, c’est Pascal qui a percuté avant moi, bien sûr « rubber », en plus on en avait déjà vu au Cambodge, dans une usine de caoutchouc ! On aurait pu y penser avec toutes les plantations d’hévéa autour de nous.  

Nous avons continué notre route. Arrivés vers la ville où  devrait se situer la base, on ne trouvait pas la route. Il faut dire que tout est indiqué en thaïlandais (normal) et seulement en anglais sur la route principale. Pour nous l’écriture d’ici est vraiment incompréhensible. Nous avons essayé plusieurs routes, mais rien à faire nous n’avons pas trouvé. En cherchant, nous sommes passés plusieurs fois au même endroit à l’entrée de la ville où se trouvait  un rassemblement de personnes. 

Ils mangeaient et ils nous avaient déjà fait bonjour de loin. On commençait à avoir faim également et nous avons demandé si c’était un restaurant et si nous pouvions manger dans ce cas (enfin demandé, en faisant des gestes …..). En regardant de plus près on a bien vu que c’était plutôt un rassemblement familial ou associatif, parce que ça jouait aux cartes et à d’autres jeux de société.ASIE2014 2118 Donc pas de restaurant, mais est venu une jeune femme qui a fait de grands gestes, à fait mettre une table pour nous et on a été servi, bouteille de coca frais, des assiettes, ASIE2014 2115 des plats qui arrivent de partout et il faut qu’on mange et dès qu’on a fini quelque chose il en arrive d’autres. Et tout le monde autour de nous qui est plié de rire. Pascal me dit, « d’après moi c’est un enterrement, vois, là bas la photo d’un grand père avec des fleurs et tout ». Il s’approche et il a raison, c’est l’enterrement du grand père ASIE2014 2116 et toute la famille et les amis sont là et font la fête. C’est très joyeux. Grand père a un super beau cercueil tout décoré, avec des cadeaux, offerts par les amis présents je pense, comme un ventilateur (cela peut toujours être utile dans l’au-delà). Nous pouvons prendre une photo, pas de problème. Et voilà que nous nous sommes invités au repas de deuil,ASIE2014 2119 quelque chose d’impensable chez nous, mais tout à fait bien perçu ici, parce que les gens sont tellement hospitaliers et gentils. Bien sûr que nous avons proposé de payer, mais pas question, nous sommes des invités. On refait quelques photos ASIE2014 2121 et nous revoilà reparti avec les aux revoir et des grands sourires de tout le monde.ASIE2014 2120  C’est cela le charme de l’Asie c’est l’hospitalité naturelle ; on peut, on doit apprendre de cela. L’étranger ne fait pas peur et ne représente pas forcément l’argent non plus, on partage dans la bonne humeur.

En passant toute à l’heure sur le pont on a pris en photo l’EDF locale en intervention sur les fils,ASIE2014 2108 il y a du bouleau. Cela les fait rire qu’on les prenne en photo, ils ne comprennent pas l’intérêt qu’on y porte.

On rentre vers Ranong, parce qu’il faudra rendre la moto cette après midi et on doit négocier la roue crevée aussi,   cela nous a coûté quand même deux fois la location. A savoir si Pascal saura retrouver le lieu de location. Mais heureusement il a un meilleur sens d’orientation que moi (je suis une catastrophe, c’est connu). On montre la facture de l’intervention de sauvetage et les photos de l’état du pneu  (lisse).ASIE2014 2034 Il nous propose un « fifty fifty » sans que nous ayons besoin de plus argumenter, c’est très bien. En rentrant vers la chambre,  à pied, nous allons voir la kermesse, ASIE2014 2139 de l’école. En tout cas, beaucoup d’enfants et parents, les mamans avec les petits à l’intérieur assistant au spectacle des jeunes,ASIE2014 2134 qui font de la musique, et les papas dehors en frimant avec leur bagnoles,ASIE2014 2157 mais sur ce sujet Pascal reviendra plus tard. Il y a une exposition d’engins, comme le camion de pompiers ASIE2014 2154 et les engins de chantier. Les enfants ont le droit d’y grimper dessus.   Un jeune fait des figures sur sa moto ASIE2014 2144 et d’autres papas font une exposition de modélisme. Il y en a un de très intéressant (Bertrand pour toi !). C’est mieux qu’un drone, ou bien c’en est un, mais fabrication maison, avec une Go-pro embarquée.ASIE2014-2153.JPG Il peut voler très haut, et rester stationnaire très longtemps. Il est super précis.  Nous rentrons à notre chambre, faire quelques longueurs dans notre piscine "privée" au clair de lune, manger une soupe archi pimentée et faire dodo, parce que debout de bonne heure demain pour prendre le bateau pour Ko Payam. 

Anita

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bertrand 30/01/2014 08:12

Une belle ballade bien dépaysante.
J'aurais bien aimé voir le drone aussi pour me renseigner un peu!

Misou 49 16/01/2014 22:15

Bonjour Anita et Pascal .
Quelle merveilleuse invitation , partager le repas avec cette famille ! Vous avez dû passer un très agréable moment avec eux . Ils sont vraiment très hospitaliers .
Je lis avec plaisir vos compte- rendus journaliers et je découvre grâce à vos photos ce pays que je ne connais pas .
Je vous souhaite bonne route et je vous envoie mes amitiés .
Michèle .

lamoun 17/01/2014 04:42



Merci Michèle au plaisir de vous lire



Micky 14/01/2014 14:02

Encore un récit magnifique !
Juste une petite question : " Rouba " caoutchouc ?
Bon courage, merci et à bientôt.
Micky

lamoun 14/01/2014 18:26



le mot anglais pour caoutchouc est "rubber", mais avec l'accent thaï cela faisait plutôt "rouba".


 



Françoise 14/01/2014 13:37

Bonjour les amis,

Toujours aussi passionnants vos récits de voyage et d'aventures. c'est un bonheur pour moi de vous lire...voilà je suis repartie avec vous, je vous suis mais en revanche je ne sais pas si je
mangerai les plats proposés... ou alors dans l'affirmative ce serait la gastro assurée... finalement je ne boirai que du coca !!!
Bisous à vous.

lamoun 17/01/2014 04:44



Mais non Françoise, tout est question de mental !!!


 



Dany 14/01/2014 12:38

Merci pour ce joli récit ! La Thaïlande est un pays où on peut encore faire de belles rencontres, pour autant que l'on quitte les endroits fréquentés uniquement par les touristes... Cette
invitation inattendue nous est aussi arrivée dans le nord, sur les crêtes de Tha Ton, à la frontière birmane, dans un petit village. Ce qui est "rigolo", c'est que nous y sommes retournés l'année
suivante et que nous avions fait imprimer les photos prises. Nous les avons offertes à la dame qui avait perdu son fils. Nous avons été reconnus et ré-accueillis avec joie dans le village où... une
nouvelle cérémonie de deuil se préparait ! En fait, le défunt est placé dans un frigo (vu la chaleur et pour attendre de réunir la famille et les amis avant la crémation). Cela nous a fait tout
drôle... cette façon d'accueillir la mort est tellement différente de chez nous, occidentaux... Parties de cartes, de dominos, de jeux de hasard, repas pour tous font partie de cette culture. Ce
sont des moments précieux pour nous, voyageurs et nous sommes toujours tellement bien accueillis.

Merci pour ce joli texte et ces belles photos qui me rappellent de beaux souvenirs. J'attends avec impatience des nouvelles de Koh Phayam !