Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 16:53

 

myanmar2 4508-copie-1Sumatra ne déçoit absolument pas en ce qui concerne sa nature abondante et omniprésente. Jamais avant nous avons vu autant de verdure, de grandes arbres et de forêt dense. De voir les orangs-outangs en liberté a été un vrai bonheur. Après j’ai un peu moins accroché avec la population, je ne peux pas dire que j’ai trouvé les gens toujours très sympathiques et intéressants, surtout dans le nord. L’Indonésie étant une ancienne colonie hollandaise et ayant beaucoup d’indonésiens en Hollande je m’étais fait une idée tout autre de ce pays et de sa population, sans doute une idée trop romancée. J’avais déjà constaté la même chose quand nous étions dans le sud de Sulawesi il y a deux ans.  Il y a bien sûr la barrière de la langue également, peu de gens parlent anglais finalement et notre Bahasia Indonesia n’est vraiment pas au point. Malgré tout nous avons fait de belles rencontres avec des gens plein de bonne volonté. Il n’est pas facile de faire des choses ici. Je ne regrette donc pas d’être venu. Comme tous les autres pays en Asie du Sud, ces paysages magnifiques sont toujours entachés par la saleté ambiante. Et les villes sont rarement des endroits agréables, pour cause de bruit, pollution sonore et visuelle. Et puis il y a le durcissement de l’Islam qui change les traditions anciennes et ne laisse pas beaucoup de place aux initiatives individuelles. Comme les photos le montrent nous avons quand même vu beaucoup de belles choses.

Anita         

 

 

myanmar2 4509Quand je prépare un voyage à travers plusieurs pays j’essaie d’avoir une progression au niveau de la découverte et des émotions. Après le Myanmar, je me suis dit que j’avais mis la barre assez haute et je me posais la question de savoir si Sumatra satisferait mes espérances. Après plus d’un mois passé  sur cette île indonésienne, je suis pleinement satisfait de l’avoir découverte. Ici rien n’est facile et il faut mériter son aventure. La nature a donné à cette île des paysages superbes, la jungle et ses animaux, des épices de toutes sortes et des petites îles émeraude entourées de sable blanc et d’eaux cristallines. Elle a donné aussi des volcans menaçant et un sol sismique source de tellement de peur et de désastre. Tous ces ingrédients font que Sumatra n’est pas un lieu comme les autres. Je m’y suis émerveillé, j’ai eu peur et j’ai aussi rêvé. Les grands arbres de la jungle ont forcé mon respect et les orangs-outans dans leurs cimes ont rassasié mes yeux d’une beauté si grande et pourtant si fragile. Les volcans qui crachent m’ont intrigué et l’approche du Sinabung m’a rendu fébrile, tout comme ce varan qui m’a surpris lors d’une balade. Sur tout notre parcours, la végétation était omniprésente et  très luxuriante. Le lac Toba avec son bleu si intense a été une étape très appréciée. Pour ce qui est de la population, il m’a été très intéressant de distinguer les différents peuples rencontrés. Le peuple Batak  avec ses constructions particulières, toujours très présentes dans leur mode de vie a eu ma faveur. La culture Minangkabau m’a moins inspiré et ne m’est pas apparue aussi prononcée. Comme je l’ai déjà dit dans des articles, j’ai ressenti une influence d’un islam plus sévère qui a tendance à s’instaurer dans le pays. En discutant avec des personnes de la quarantaine j’ai pu constater que par exemple de leur temps, à l’école, les jeunes filles n’étaient pas voilées. Maintenant le voile est obligatoire pour suivre une scolarité. J’y vois là une forme de communautarisme qui est pénalisante pour l’expression de chacun et la liberté individuelle. Le nord de l’île a été plus loin dans la démarche et pratique la charia. Ces signes me laissent penser que peut être dans plusieurs années Sumatra sera plus difficile à visiter pour des occidentaux. Cela n’enlève rien à la beauté de cette île et je souhaite que les hommes protègent ce patrimoine. Il faudra pour cela donner une éducation à la jeunesse qui va dans ce sens. Le chemin sera long car très peu de personnes  respectent la nature, le traitement des déchets étant inexistant.

Pascal

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Micky 20/04/2014 13:58

Je suis heureuse de constater que , malgré bien des points négatifs, vous êtes pleinement satisfaits de cette région, le contraire aurait été bien regrettable.
Bonne route pour la suite ...
Micky

lamoun 20/04/2014 19:04



Les voyages permettent la découverte, il y a de tout, du bon, du moins bon mais c'est toujours positif car on peut mieux apprécier les choses après.