Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 15:35

myanmar2 4508-copie-1Je ne savais vraiment pas à quoi m‘attendre dans ce pays. Juste une vague idée que cela ressemblerait un peu au Sri Lanka. Finalement pas de Sri Lanka, totalement différent de ce que nous avions déjà vu auparavant dans l’Asie du Sud Est. Une très bonne surprise, j’ai beaucoup aimé ce pays. Même s’il est vrai que je suis un peu vaccinée des stupas et autres pagodes, je retiens surtout la gentillesse des gens d’ici. Ils veulent tous nous faire plaisir. On nous avait prédit une mauvaise hôtellerie, ce n’est pas vrai, on a été plutôt bien logés dans l’ensemble et la cuisine est souvent bonne, même si moi je deviens de plus en plus difficile. Mais quand même, c’est un pays qui vit encore au temps du moyen âge. Rien n’est automatisé, tout est fait par la force humaine ou animale, tandis que tout le monde a quand même son téléphone portable et une télé. Les conditions de travail sont dures, il y a de la vraie pauvreté. Et des conditions d’hygiène laissent souvent à désirer. Il est certain que nous n’attachons pas l’importance aux mêmes choses. Difficile pour nous occidentaux de sonder l’âme asiatique. Le contraire est sans doute vrai également. Beaucoup de choses nous séparent, mais nous avons aussi  beaucoup de choses en commun. Dommage que nous ne pouvons pas apprendre des fautes des autres. On fait finalement tous le même chemin. 

 

myanmar2 4509Le Myanmar est un pays que j’ai eu grand plaisir à visiter. La population est très agréable avec une soif de communiquer avec nous. C’est un pays qui commence à s’ouvrir, le tourisme n’est pas encore très développé, du moins il n’y a pas de tourisme de masse. Je suis même très surpris car je m’attendais à voir plus  de monde. A part Bagan le reste du temps nous ne croisions pas souvent d’occidentaux. C’est peut être ce qui faisait l’intérêt porté par la population à notre égard. La relation était faite de simplicité, de curiosité mais pas d’intérêt financier ou commercial et j’ai beaucoup apprécié. C’est un pays qui, comme vous l’avez surement constaté au cours des articles, est encore à l’âge de pierres. Ce n’est pas un jeu de mots même si l’on casse encore les cailloux à la main pour faire des routes. Il est évident que les régimes totalitaires, où qu’ils soient dans le monde, sont un frein au développement des peuples et le Myanmar n’échappe pas à la règle. Les gens travaillent très dur et c’est parfois gênant pour moi de voir de telles conditions de vie. Nous avons utilisé les petites infrastructures et commerces locaux le plus souvent possible. Cela permettait d’améliorer un peu le quotidien des gens avec les dépenses effectuées, ce n’est pas grand-chose mais c’est déjà ça.  Le bouddhisme est très présent dans la société et peut être que la nourriture spirituelle atténue les souffrances du corps. Je ne sais pas ! En fait je m’interroge car je suis un peu choqué du contraste entre la dorure des pagodes et la vie difficile des gens. Mais je raisonne avec ma mentalité occidentale et je fais surement des erreurs. Comme par exemple quand je vois tous ces gens, jeunes et vieux qui chiquent le bétel avec la chaux à longueur de journée et qui crachent partout, je me dis : « c’est dommage car cela leurs abime les dents, elles sont rouges devant et noires à l’intérieur, et en plus c’est sale de cracher partout ». Oui mais quand je pense cela je néglige l’aspect culturel du pays qui fait que c’est comme ça. Alors je change mon raisonnement et j’admets la différence qu’il y a entre eux et moi. Voilà, le voyage apprend la tolérance, mais en fait il n’en faut pas qu’en voyage, au quotidien aussi ça ferait du bien…à méditer.

C’est comme le fait que les gens qui sont très propres sur eux vivent le plus souvent dans un environnement hyper pollué. Ils ne font rien pour arranger cela, la saleté autour d’eux ils ne la voient pas. C’est difficile à comprendre mais c’est seulement qu’ils n’ont pas appris et aussi qu’ils ne sont pas sensibilisés car personne ne met en  place le ramassage et le traitement. Alors avec tout ça on pourrait penser que je suis déçu du pays mais il n’en est rien. Les paysages sont très beaux, il y a aussi de l’authenticité dans la vie des birmans, ont ne peut pas rester insensible à tout ça. C’est un pays qui a sa place dans mon cœur et je souhaite que les années futures apportent plus de réconfort à ce peuple si attachant. Je terminerais avec une pointe de nostalgie en disant que les bonbons au tamarin vont me manquer !   

     

    

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mauriceet Nicole . 18/03/2014 13:26

Bonjour Pascal et Anita .
Merci pour toutes les photos et de vos témoignages sur les birmans .Nous leurs souhaitons qu'ils puissent accéder à la démocratie et de pouvoir se développer.Bonne route pour la suite . Amitiés
A+
Maurice et Nicole .

RABIER 17/03/2014 21:25

Anita et Pascal,
Nous partageons pleinement vos conclusions de votre périple en Birmanie, d'autant plus, que vous vous êtes bien immergés parmi la population locale ; ce pays attachant mérite "un au revoir, à
bientôt".....
Bonne route vers Sumatra.
Jean-louis et Marie-Thérèse

Micky 16/03/2014 17:51

Je comprends votre nostalgie, mais nous, nous n'y pouvons rien, ce n'est pas de notre ressort !
Bon courage pour la suite !
Micky