Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 03:31

Impressions finales Amérique du sud Anita


L’Amérique du Sud a été une révélation, quelque chose d’inconnu et très diversifiée. C’est là que nous avons vu les sites naturels le plus impressionnants, et moi qui n’aime pas beaucoup la montagne ai été totalement séduite par ces paysages arides et colorés. Ses lagunes, ses salars, son altiplano. Je me suis senti très zen à plus de 4000 m, tandis que j’avais peur d’être malade. C’est une ambiance particulière.

Partout les gens ont été extrêmement gentils et chaleureux et j’aime les entendre parler leur espagnol particulier. Je ne le maitrise toujours pas, mais j’ai quand même fait des progrès, il faudrait l’entretenir et continuer à apprendre, mais bon on sait comment ça fait avec toutes les bonnes intentions pour l’année.

Nous avons surtout fait l’Argentine et commençons bien à connaître ce pays. C’est un pays avec un passé politique difficile et actuellement c’est toujours loin d’une démocratie épanouie (est-ce que ça existe d’ailleurs ?). Tous les paysages ne sont pas beaux et surtout tout ce que l’homme a fait par endroits. Il y a beaucoup d’insécurité ici, beaucoup de pauvreté parfois en contraste avec des vraies richesses ailleurs. Mais c’est aussi tellement immense, qu’on a plusieurs pays dans le même. Je suis très contente de la découverte de ce continent.

Anita  

 

Impressions Amérique du Sud Pascal


Il serait bien prétentieux de ma part de dire que nous avons parcouru l’Amérique du Sud, même si nous avons cinq tampons de frontières sur notre passeport. Chili, Bolivie, Argentine, Paraguay et Brésil. Ces deux derniers pays nous ayant vu  passer  qu’une journée.

Le Chili a été le premier pays de ce continent ou nous avons mis les pieds. Il est regrettable que nous ayons eu des problèmes de racket dès le deuxième jour car cela nous a un peu inquiétés pour la suite. En même temps cela nous placés dans un état de vigilance qui c’est avéré nécessaire par la suite. Comme quoi même les mauvaises expériences peuvent être parfois utiles.

Nous avons changé notre itinéraire en optant pour le nord à la place du sud qui avait une mauvaise météo. Le choix fut judicieux car il nous a permis de découvrir l’altiplano, c'est-à-dire la cordillère des Andes au dessus 4000 mètres. Les paysages  du désert d’Atacama étaient très beaux et l’expérience de l’altitude une nouveauté pour nous.

La population au Chili était extrêmement gentille et agréable à notre égard. Ce fut également le cas dans les autres pays de ce continent.

La nourriture au Chili était médiocre mais  je reste réservé car nous n’avons pas fait de repas gastronomique, nous mangions à moindre coût.

La Bolivie nous a enchantés avec des paysages à l’infini et infiniment beaux. La population est pauvre mais c’est quand même là que nous avons le mieux mangé. Les petits restaurants de famille cuisinaient « comme à la maison », simple mais bon ! Je garde un grand souvenir de ce pays.

L’Argentine est un grand pays et nous y avons consacré du temps. Il le fallait je pense, cela nous a permis de sortir des sentiers battus.

Toutes ces sorties hors tourisme de masse nous ont comblés de par la beauté de la nature et la rencontre avec les animaux. C’est quand même un privilège de voir les animaux évoluer dans leurs milieux naturels sans crainte des prédateurs, en l’occurrence, sans crainte des hommes.

L’Argentine possède aussi des sites d’exceptions qui nous ont régalés et qui sont eux aussi inscrits dans ma tète. Ces endroits de grandes beautés naturelles comme les glaciers ou les chutes d’Iguaçu sont quand même très excentrés et il faut faire de longs trajets pour les découvrir. Le service de bus longues distances est très important et très bien organisé. Nous avons utilisé un « Pass, Argentinabybus » et nous avons été très satisfaits.

La population est dans ce pays très accueillante et serviable. Elle est aussi très familière et nous avons fait de très belles rencontres.

La cuisine n’est pas très variée, les légumes sont le plus souvent absents et c’est dommage. Par contre la viande est exceptionnelle et les argentins mettent un point d’honneur à la cuisson au charbon de bois, les « parillas » c’est le top !

Le coût était supérieur à mes prévisions, plus nous descendions et plus les prix montaient ! En plus c’était l’été et la période des vacances scolaires. Les prix sont néanmoins inférieurs à ceux de France.

En trois mois nous avons pu sentir la mentalité argentine et aussi au fil des discussions connaitre les sensibilités de gens par rapport à l’économie, les libertés, la politique et d’autres sujets de sociétés. Des échanges forts intéressants qui nous réconfortent parfois…..

Pour finir je dirais que cette découverte de cette partie du globe, je l’appréhendais un peu avant de venir. Maintenant je suis content et satisfait de l’avoir faite car elle mérite grandement le détour, seulement il faut prendre le temps pour apprécier tout cela.

Pascal

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bois Maurice 23/02/2012 16:21

Bonjour Pascal et Anita .
Merci beaucoup pour tous vos reportages bien detaillés et agrémentés de belles photos , nous avons beaucoup aimés .Nous avons beaucoup decouvert sur les pays traversés, les gens rencontrés et leur
facon de vivre , les paysages sauvages , les animaux sauvages à l 'ecart des prédateurs ...Merci pour tous vos témoignages , nous vous souhaitons un bon retour et le plaisir de se encontrer à
Veigné ....
Amitiés A+ .
Nicole et Maurice

lamoun 26/02/2012 15:51



C'est gentil Maurice.



Alex 23/02/2012 10:16

salut à vous 2, bande de petits extra-terrestres ... à chaque lecture je me dis que ce voyage vous le méritez pour l'avoir bien réfléchit et préparé, et je vous vois comme des privilégiés. Sortir
de ses propres frontières reste un acte rare d'autant plus quand c'est pour la découverte des autres et de leur terre. Par qqs'uns de mes voyages j'ai pu entrevoir une petite parcelle du bout du
monde et ça restera à jamais gravé. Continuez de vous régaler et de nous régaler au passage.
L'Amérique du sud est un endroit qui m'attire depuis toujours, mais le plus proche que j'ai fait à été la cote ouest des états-unis, limite San Clementé en dessous de L.A. Autant dire que je ne
connais pas ... héhéhé.
Petite info pour Anita, l'a tenir au gout du jour, je suis tjrs en recherche d'emploi maintenant que mon préavis est fini et j'ai des contacts avancés (1 entretien fait mais qui n'a pas abouti et 2
autres demain matin : SKF et SNCF). Affaire à suivre ...
Bonne continuation les "étrangers", que dis-je "los franceses".

lamoun 23/02/2012 12:19



Merci Alex pour tes commentaires toujours humouristiques. Nous te souhaitons bonne chance et surtout de ne jamais perdre espoir.



Micky 23/02/2012 08:46

J'admire votre courage et votre enthousiasme,vous êtes formidables !
Encore merci pour les bons moments que vous m'avez fait vivre.
J'espère que le retour ne sera pas trop difficile !
Amicalement Micky

lamoun 23/02/2012 12:21



Micky sachez que le plaisir était partagé car nous aussi nous aimions bien vous lire. Bises de nous deux



Mireille Gest 23/02/2012 06:45

Nous vous lisons régulièrement depuis que nous vous avons rencontrés au Paraguay. Merci d'avoir pris le temps d'écrire de façon si détaillée. Nous avons beaucoup apprécié votre façon de voyager, de
comprendre les gens, d'être curieux... Nous espérons vous revoir en France, nous passerons sans doute vous voir. Francis me dirait que c'est pompeux, heureusement que moi, je n'ai pas fait de blog!
Bon retour (bienvenue en France!); bises à vous deux, Mireille

lamoun 23/02/2012 12:24



Nous aussi nous espérons vous revoir en France. Notre rencontre fut brève mais elle est qaund même inscrite dans notre aventure. Merci de vos commentaires. Mireille dis à Francis que ce n'est
jamais "pompeux" d'exprimer ce que l'on ressent! bises