Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 13:51

Avant le gagner la capitale, nous souhaitions faire le plein de chlorophylle et c’est Soroa qui est notre destination. Pour être dans la nature, nous y sommes ! La casa est dans la campagne, loin de tout mais avec un très beau jardin. La diversité des plantes et fleurs y est grande et tout est bien soigné et entretenu.

Une grenouille occupe la salle de bain mais la cohabitation se passe bien.

Le jour de notre arrivée nous sommes allés voir la petite cascade à Soroa.

Le lendemain, c’est un taxi local qui nous conduira jusqu’à Las Terrazas, pour faire une ballade dans la forêt. Ce site est classé réserve de biosphère par l’Unesco. C’est un modèle en matière de développement durable. L’ hôtel Moka est une référence en matière d’écotourisme. Le hall d’accueil a été construit autour d’un arbre et le balcon de chaque chambre est également fait autour d’un arbre.

Il y avait là dans les années 1920 plus de 54 plantations de café. Par la suite la forêt a subi des coupes importantes. C’est dans les années 1968 que le gouvernement a pris l’initiative de reboiser. Pour cela des centaines de paysans furent embauchés. On remarque ce travail de reboisement au travers des palmiers royaux qui peuplent la forêt. Ce trouve aussi l almacigo, une espèce d’arbre rouge. Il est aussi appelé « l’arbol del turista » du fait de sa peau rouge évoquant les coups de soleil et aussi de ses deux branches principales largement écartées qui rappelle les touristes bronzant sur la plage.

De nos jours les plantations de café n’excitent plus, seul reste les ruines de quelques plantations. La « tajona », grosse meule de pierre est juste là pour rappeler qu’à une époque elle servait à extraire les grains du café. Ce dernier séchait ensuite sur des plateformes en terrasses.

Le long de la rivière, avec ses piscines naturelles, des logements sur pilotis sont aménagés et peuvent recevoir des touristes, toujours de façon écologique !

C’est au cours d’une longue marche, alors que l’on s’était fait la raison de ne pas le voir, que nous l’avons entendu. En s’approchant doucement nous avons pu les observer, lui et sa femelle. Ils chantaient et se répondaient mutuellement. Je veux parler là de l’oiseau aux couleurs de Cuba mais aussi de la France ! le Tocororo. Nous avions essayé de le voir sur la lagune à Cienfuguos mais sans succès. Là c’était merveilleux car nous avons pris le temps de les écouter. Ils ont un chant si particulier et quand même, un oiseau aux couleurs bleu, blanc, rouge, ce n’est pas commun. Nous avons eu de la chance et cet oiseau a ensoleillé notre journée.

Une petite collation autour de la piscine de l’hôtel Moka et c’était l’heure de repartir vers notre casa.

Le lendemain c’est départ pour La Havane avec une Chevrolet qui est un peu comme nous, couleur délavée.

A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo
A Soroa chante le tocororo

Partager cet article

Repost0

commentaires

patrice meunier 24/12/2015 17:38

bon noel à vous sous le soleil et une nature merveilleuse que vous savez apprécier et nous faire partager.Vos reportages sont magnifiques.Bises à vous deux;Patrice et Danielle.

Christine 23/12/2015 23:02

Merci pour toutes ses belles photos.nous vous souhaitons un bon retour vers nous . Bon noél a bientot

Agnès 23/12/2015 20:37

ça va les amoureux ? je vois que vous voyez la vie "en rose" à Soroa ! !
Quels beaux paysages ! quel bel oiseau ! petits veinards !
Allez profitez, régalez-vous ! et joyeuses fêtes de fin d'année là-bas si loin de nous ! mais tout près de notre cœur !

Françoise 23/12/2015 17:44

Quel beau voyage...c'est toujours avec plaisir que je vous lis. ..peut-être que Pascal s'est mis au garde à vous devant l'oiseau bleu blanc rouge...et a chanté la Marseillaise...